|

Economie/Coton : Plus de 976 millions de F.CFA de bénéfice réalisé par la NSCT pour l’exercice 2011

image_pdfimage_print

La Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT) a réalisé un bénéfice de plus de 976 millions de F.CFA pour l’exercice 2011. L’annonce a été faite ce mardi à Lomé au siège de ladite société par son Directeur général Kokou Djagni lors d’une conférence de presse.

La rencontre avec les professionnels des médias s’est déroulée, peu après l’Assemblée générale des actionnaires de la société.

La NSCT a été créée, suite à la dissolution en Conseil des ministres le 23 janvier 2009, de la Société Togolaise de Coton (SOTOCO), secouée notamment par la mauvaise gestion. La NSCT est une société d’économie mixte où l’Etat togolais détient 60% des parts, les 40% restant revenant aux producteurs de coton. Avec un début d’activité très difficile, la Nouvelle Société Cotonnière du Togo a enregistré un résultat déficitaire de plus de 262 millions de F.CFA. à fin décembre 2009, avec une production d’environ 28.000 tonnes. Cette production était largement en dessous du niveau de production qui permet d’arriver à une situation d’équilibre. Il faut une production d’au moins 40.000 tonnes pour s’attendre raisonnablement à une marge.

L’année suivante, cette société a engrangé un bénéfice de 370 millions de F.CFA pour une production de 46.000 tonnes. En 2011, la production est estimée à plus de 79.000 tonnes pour un bénéfice de plus de 976 millions de F.CFA.


Selon le Directeur général de la NSCT, plusieurs facteurs ont milité à la réalisation de ces résultats ; « il y a le facteur prix. Les prix se sont redressés depuis les dernières crises sur le marché international. Il y a la gestion de la vente qui nous a aidés. Dans toute la sous-région, nous avons eu la chance d’être les meilleurs vendeurs de coton-fibres ».

« Il y a aussi un travail de communication aussi bien de la SNCT auprès de producteurs, et de la Fédération Nationale des Groupements de Coton (FNGPC) auprès de ses membres. La gestion même de la NSCT a contribué en sens que c’est une gestion qui se fait ensemble avec les producteurs. Il y a la transparence qui rassure les producteurs et qui leur permet de s’engager », a souligné M.Djagni (En Photo).

Une partie de ce bénéfice, soit environ 420 millions de F.CFA seront distribués :

« Le conseil d’Administration a proposé une distribution du dividende et l’Assemblée générale a retenu de distribuer 420 millions de F.CFA au prorata des actions : 60% pour l’Etat et 40% pour les producteurs », a indiqué le Directeur général de la NSCT.

Ainsi, l’Etat encaissera 252 millions de F.CFA et les producteurs 168 millions de F.CFA, a-t-il précisé.

« Les raisons de cette distribution, c’est de donner un signal aux producteurs qui sont actionnaires, pour leur permettre de savoir que si la société marche ; ils auront des retours. Mais, on ne peut pas tout distribuer, parce que c’est une société jeune qui a besoin de ressources pour pouvoir fonctionner », a ajouté M.Djagni. FIN

Junior AUREL

savoirnews.net

Tags: , ,

Laissez un commentaire

Weboy

*