|

Dossier Radio X-Solaire contre ART&P : Le dossier renvoyé ce lundi au 6 février prochain

image_pdfimage_print

L’affaire opposant l’Association « La Cigale » propriétaire de la Radio privée X-Solaire à l’Autorité de Réglementation des secteurs de Postes et de Télécommunications du Togo (ART&P) a été renvoyée ce lundi au 6 février, a appris l’Agence Savoir News auprès des avocats de ladite Radio.

Les responsables de l’Association « La Cigale » ont assigné en justice l’ART&P, afin que le juge des référés ordonne à cette dernière, d’ouvrir elle-même les portes de la radio X-Solaire sous astreinte de 25 millions de F.CFA par jour de retard et en cas de refus, de bien vouloir autoriser la radio X-Solaire à les ouvrir elle-même par tout huissier de justice à Lomé.

« Ce matin, l’ART&P s’est fait représenter par son avocat qui a demandé le report du dossier. Finalement, le dossier est reporté au 6 février prochain », a déclaré Me Gil-Benoît Afangbédji, l’un des avocats de la Radio X-Solaire.

« Nous avons communiqué à l’avocat de l’ART&P, un certain nombre de pièces. Ce dernier a préféré les examiner avant que le dossier ne soit retenu », a souligné Me Afangbédji (En Photo).

Rappelons que l’Autorité de Réglementation des secteurs de postes et de télécommunications a pour rôle notamment de créer un cadre juridique et réglementaire garantissant le jeu de la concurrence et le développement dans les meilleures conditions des secteurs de postes et de télécommunications. Elle a démarré ses activités depuis janvier 2000.

Radio X-Solaire avait été fermée en novembre 2010, faute de récépissé de l’Association la créant. Ledit document a été délivré le 18 janvier dernier aux responsables de cette radio, mais ses portes restent toujours fermées.

L’Association « SOS Journaliste en Danger » a appelé à manifester mardi dans les rues de Lomé pour exiger la réouverture « sans délais » de cette radio.

« Nos manifestations vont se poursuivre. Demain matin, nous invitons tout le monde à la place de la Colombe de la Paix pour manifester et exiger la réouverture de cette radio », a déclaré Ferdinand Ayité, président de « SOS Journaliste en Danger ».

Cette Association avait déjà appélé à manifester le 19 janvier dans les rues de Lomé pour les mêmes motifs.

Edem Etonam EKUE

savoirnews.net

Tags: , , , , ,

Laissez un commentaire

WordPress

*