|

Dialogue politique lundi à la primature : Le CAR dit également niet à l’invitation du Premier ministre

image_pdfimage_print

Le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR, opposition) de Me Dodji Apévon a aussi décliné l’invitation du Premier ministre Kwesi Séléagodji Ahoomey-Zunu pour le dialogue politique prévu lundi à la Primature.

Dans une lettre adressée au chef du gouvernement, cette formation politique estime que « les conditions ne sont pas aujourd’hui réunies pour un vrai dialogue pouvant déboucher sur des solutions aux revendications formulées par la Coalition +Arc-en-ciel+ dans sa déclaration du 03 Aout 2012, notamment celle concernant la limitation de mandat avec effet immédiat ».

« En conséquence, le CAR regrette de ne pouvoir répondre favorablement à votre invitation », souligne cette lettre dont l’Agence Savoir News a obtenu copie.

Pour le parti de Me Apévon, un dialogue « suppose la rencontre de protagonistes clairement identifiés » : « Notre parti est donc surpris de constater que vous n’ayez pas invité les regroupements politiques porteurs des revendications de l’opposition ».

Le CAR rejoint ainsi certaines formations politiques dont l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), la Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA) et l’Organisation pour Bâtir dans l’Union un Togo Solidaire (OBUTS). Ces formations politiques qui ne seront pas présentes lundi à la Primature, évoquent pratiquement les mêmes arguments.

Dans le même temps, d’autres ont affiché leur intention de participer aux discussions, invitant la classe politique à s’inscrire dans la dynamique du dialogue, car le dialogue « est la seule voie pour une sortie de crise ».

« Nous allons répondre à l’invitation du Premier ministre pour discuter surtout des conditions de réussite de ce dialogue. Lors des consultations, nous avions évoqué des préoccupations, et certaines de ces préoccupations ont été prises en compte », a déclaré à l’Agence Savoir News Ourna Gnanta, membre du Comité politique de l’Alliance (Opposition).

« Aujourd’hui, nous estimons que le dialogue est la seule voie de sortie de crise dans notre pays. Mais il faudrait que ce dialogue soit franc et sincère », a-t-il souligné. FIN

Junior AUREL

savoirnews

Tags: , , ,

Laissez un commentaire

WordPress Blog

*