Ces derniers moments, des médias ont fait écho d’une crise interne au sein de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC). Certaines fédérations surtout de la diaspora qui ne sont plus du tout d’accord avec la ligne du parti l’ont fait savoir. Intervenant sur la radio Victoire fm le samedi passé, le maire de la commune du Golfe 4 est revenu sur cette question.

Pour le président de l’ANC, son parti est un parti sérieux, intègre qui travaille de jour en jour pour pouvoir maintenir ce statut puisque « faire fonctionner un parti politique en Afrique et surtout en Afrique, n’est pas chose facile ».

« Avoir un parti politique en Afrique dans les dictatures, c’est difficile. Au Togo, c’est un sacerdoce. Un parti politique, au Togo, en Afrique et même ailleurs, c’est très difficile à faire fonctionner et nous nous appliquons tous les jours à faire de notre partie un réel parti politique, pas un parti qui de temps à temps va fanfaronner sur les radios et ne fais aucun travail de plantation, non », a-t-il indiqué.

Et d’ajouter « Nous continuons de travailler, de chercher les moyens assez difficilement. Nous n’avons plus les moyens matériels de fonctionner comme un parti politique mais nous travaillons. Nous ne sommes pas là pour exister sur les radios. Ceux qui écrivent, vous croyez que ce sont nos amis. Ce sont des gens qui ont laissé des situations se créer alors qu’ils auraient pu donner des avis objectifs. Vous savez notre problème, chacun veut dézinguer un candidat qui n’est pas le sien mais qui sont affublé de tous les défauts »

 Le maire de la commune du Golfe 4 met, par ailleurs, en garde tous ceux qui oseront vouloir déstabiliser son parti.

« Toute tentative de déstabilisation d’un parti sérieux, rigoureux, intègre va se heurter, va se fracasser sur le roc de l’intégrité morale parce que contrairement à ce que les gens pensent, la morale a sa place en politique. Les gens pensent qu’on peut mentir, qu’on peut faire ce qu’on veut. Vous mentirez mais ça ne durera pas », a-t-il fait savoir. 

@togoactualite.com

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here