|

TOGO – UEMOA : des épis pour préserver le littoral ouest Africain

image_pdfimage_print

L’Union Economique et Monétaire Ouest Africain (UEMOA), finance à hauteur d’un milliard de francs CFA les travaux de construction et de réhabilitation des épis sur le littoral ouest-africain pour limiter l’érosion côtière. Les travaux sur le littoral de la ville d’Aného, dans le sud-est du Togo, vont bientôt commencé.

Dans le cadre du programme régional de lutte contre l’érosion côtière de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) au profit des pays du littoral ouest Africain, les chefs des quartiers du littoral de la ville d’Aného et de Goumoukopé, au sud-est de Lomé, ont été sensibilisés et informés ce jeudi sur les travaux de construction et de réhabilitation des épis sur la berge d’Aného. Ces épis auront pour rôle d’empêcher l’avancée de la mer qui, de nos jours, s’intensifie considérablement sur les côtes togolaises.

Les échanges avec les chefs quartiers et les populations riveraines ont porté essentiellement sur les conditions dans lesquelles les travaux vont être exécutés, la sécurité sur le chantier ainsi que le délai imparti pour la finition des travaux. Les travaux devraient durer dix mois avec un coût total de réalisation à plus d’un milliard de francs CFA (1 524 490 euros).

« L’avancée de la mer est déjà considérable sur cette partie du Togo. Si vous voyez la côte, il y a certaines installations qui sont déjà parties. Et si on ne fait pas quelque chose, je crois que tout va partir », a déclaré Têtê Télé, la chargée de communication de l’Agence d’exécution des travaux. « Les travaux consistent à poser des épis dans la mer. Cinq épis à poser et deux à réhabiliter, pour empêcher la mer d’avance », a-t-elle ajouté.

L’Agence d’exécution des travaux urbains a demandé la collaboration de la population riveraine pour que les travaux se déroulent dans de bonnes conditions.

afrik.com

Tags: , , ,

Laissez un commentaire

Free WordPress Themes

*