|

Togo : l'extraction du sable de mer interdite à compter du 31 décembre

image_pdfimage_print

La plage de Lomé

L’extraction du sable de mer deviendra une activité illégale au Togo à compter du 31 décembre après que le gouvernement eut mis à disposition une carrière de 100 ha de sable silteux à quelques kilomètres au nord de la capitale togolaise, a appris jeudi l’agence Xinhua de source officielle.

« A compter du 31 décembre 2011, l’extraction de sable de mer s’arrête définitivement, et devient donc interdite sur les plages », a indiqué un communiqué du gouvernement qui a débattu de la question en divers au conseil des ministres mercredi.

Selon le communiqué, le Conseil des ministres tenu sous la présidence du chef de l’Etat Faure Gnassingbé a écouté le ministre de l’Environnement sur la « fin attendue » de l’extraction du sable de mer.

Pour décider la cessation définitive de l’extraction du sable de mer, le gouvernement avait d’abord réduit de moitié les quantités extraites en bordure de mer en remplaçant le sable marin par du sable silteux.

Une carrière de 100 ha a été acquises par l’Etat à cette fin et où le sable sulteux devrait être chargé depuis le 1er novembre 2011.

Le sable de mer est presque le seul utilisé par les bâtiments au Togo où la construction d’une maison est une préoccupation encrée dans les habitudes et qui s’est beaucoup développée ces dernières années.

L’extraction du sable s’est en conséquence intensifié sur la côte togolaise très sablonneuse de près de 50 kilomètres, accentuant l’érosion côtière.

Le Togo est confronté à une avancée de la mer sur le continent provoquant une érosion côtière accélérée.

Face à cette situation, il s’est impliqué, dans l’élaboration d’un document de base scientifique nécessaire à l’identification et à la résolution des causes fondamentales de l’érosion côtière avec 16 pays africains.

Le document aidera à inverser la tendance de l’érosion marquée par une avancée continue de la mer sur le continent qui éprouve la plupart des capitales des pays du Golfe de Guinée confrontés à la problématique de gestion du littoral.

source : Xinhua

Tags: , ,

Laissez un commentaire

Free WordPress Theme

*