|

TOGO / CST : Appel à la mobilisation citoyenne contre les dérives anti-républicaine

image_pdfimage_print

Communiqué de presse : Suite aux répressions barbares des manifestations des 12 et 13 juin 2012 occasionnant plus de 119 blessés dont 52 cas graves, 78 cas d’interpellations, des saisies de biens et dégâts matériels, le Capitaine AKAKPO de la gendarmerie nationale, sous l’instigation des caciques du pouvoir en place a procédé à l’arrestation arbitraire de :

Me Zeus AJAVON, Me Raphaël KPANDE-ADZARE et Me Gil-Benoît AFANGBEDJI respectivement coordinateur, rapporteur général et trésorier adjoint du Collectif « SAUVONS LE TOGO » au motif qu’ils seraient les commanditaires des violences qui ont émaillées les manifestations réprimées du 27 avril 2012 et celles des 12, 13 et 14 juin 2012. Signalons que les trois hauts responsables du CST ont été mis en liberté provisoire ce dimanche aux environs de 19H30 et doivent comparaitre devant les tribunaux le mercredi 20 juin 2012. Rappelons qu’à cette même date , il est prévu que le procès de Kpatcha GNASSINGBE et co accusés sera révisé devant la Cour Suprême, et que ces trois avocats font partie du conseil de l’honorable député. Ce télescopage d’évènement ne viserait à n’en point douter à priver Kpatcha et Co détenu de l’assistance de leur conseil d’une part, et d’autre part à décapiter le CST qui incarne les aspirations légitimes du peuple togolais.

Ces arrestations et la procédure judiciaire enclenchées à l’encontre de ces responsables du Collectif « SAUVONS LE TOGO », se sont faites en violation des dispositions en vigueur aussi bien sur la forme que sur le fond. D’autres membres de la coordination du Collectif ainsi que des responsables d’organisations membres du Collectif, notamment Agbéyomé KODJO de l’OBUTS et Jean-Pierre FABRE de l’ANC, sont inquiétés et menacés d’arrestation.

Le Collectif « SAUVONS LE TOGO » constate la détermination et l’obstination du pouvoir en place à violer les lois de la république, à instrumentaliser les forces de sécurité et la justice à des fins politiques, en dépit des récents rappels de la communauté internationale quant au respect des libertés, gage de la démocratie et de l’Etat de droit.

Après analyse de la situation actuelle, le Collectif « SAUVONS LE TOGO » réaffirme sa détermination à ne pas céder aux manœuvres d’intimidation du pouvoir de Faure GNASSINGBE

Par conséquent, le Collectif « SAUVONS LE TOGO » :

Met en garde le pouvoir en place contre toute velléité de dérives répressives, d’intimidations, d’arrestations arbitraires à l’endroit des populations et des responsables du Collectif ;


Demande l’arrêt immédiat de poursuites judiciaires infondées, iniques et cyniques engagées à l’encontre de Me Zeus AJAVON, Me Raphaël KPANDE-ADZARE, Me Gil-Benoît AFANGBEDJI et de tous ceux qui ont été interpellés dans le cadre de cette procédure.

Exige la libération immédiate et sans conditions de toutes les autres personnes arbitrairement arrêtés lors des manifestations des 12 13 et 14 juin 2012 ainsi que la restitution des matériels et véhicules saisis ;

Appelle la communauté internationale et les ambassadeurs en poste à Lomé à prendre la mesure de la gravité de la crise politique qui secoue notre pays ;

Demande aux familles qui auraient des personnes disparues ou sans nouvelle en raison des enlèvements survenus ces derniers jours à contacter la Ligue Togolaise des Droits de l’Homme (LTDH) au numéro spécial 99 61 67 46 ;

Appelle les populations à prendre leurs dispositions pour se défendre en cas d’agression à domicile par les forces de l’ordre dans la mesure où, l’espace de maintien de l’ordre se limite à la voie publique et que toute intrusion de ces dernières dans les maisons sans mandat d’arrêt ou mandat d’amener, est une violation de domicile ;

Appelle les populations à se rendre à Bè-Gakpoto le mardi 19 juin 2012 à 8h pour une marche suivie d’un sit-in au carrefour Deckon suivant l’itinéraire: Bè-Gakpoto – marché de Bè – carrefour Deckon, en remplacement des manifestations légalement autorisées des 12, 13, et 14 juin 2012, mais dont la tenue a été intentionnellement perturbée.
Face à l’autisme du pouvoir de Faure GNASSINGBE qui n’a eu que la violence comme réponse aux revendications légitimes du peuple togolais , le Collectif « SAUVONS LE TOGO » lance un appel solennel à toutes les forces vives de la Nation notamment, les partis politiques non membres du Collectif, les syndicats et travailleurs de tous les secteurs d’activités, les commerçants, les étudiants et mouvements de jeunesse, les femmes et les hommes du monde rural, à soutenir et à rejoindre la lutte citoyenne pour le changement et l’avènement d’un Togo démocratique.

Peuple togolais, par ta foi, ton courage et tes sacrifices, la nation togolaise doit renaître !

Fait à Lomé, le 17 juin 2012

Pour le Collectif,

Tags: , , , ,

Laissez un commentaire

Free WordPress Themes

*