|

Projets goals pour relancer le football togolais : Fin d’une mission conjointe FIFA/CAF à Lomé pour une évaluation à mi-parcours

image_pdfimage_print

Une mission conjointe de la Fédération Internationale de Football (FIFA) et de la Confédération Africaine de Football (CAF) arrivée à Lomé pour une évaluation à mi-parcours des Projets Goals, visant à relancer le football togolais a fini son travail. Conduite par Cyril Loisel, directeur de développement de la FIFA, cette mission – composée de quatre personnalités – a fait le tour des actions menées dans le cadre de ces projets, après environ un an d’exécution.

Mardi en début d’après-midi, deux membres de cette mission M.Loisel et Prosper Abega (Président de la Commission d’Appel de la CAF et expert de la FIFA) étaient face aux professionnels des médias dans les locaux de la Fédération Togolaise de Football (FTF), a constaté l’Agence Savoir News. Objectif principal de cette rencontre : faire le point avec des journalistes, après cette évaluation à mi-parcours.

Selon M.Loisel, le bilan est « globalement assez encourageant », car il y a une « évolution favorable » sur les plans organisationnel et administratif. Il a cité pêle-mêle le championnat de première division (D1) qui est allé à son terme, celui de deuxième division (D2) en cours et les prestations des joueurs sur le terrain. Cette mission a regardé quelques rencontres de la dernière journée du championnat de D1.

Mais certaines choses « restent encore à améliorer », a noté le directeur de développement de la FIFA : le championnat féminin, celui des plus jeunes et le renforcement de la direction technique.

Actuellement, le processus de recrutement d’un Directeur Technique National (DTN) est encours. Pour M.Loisel, il faut pour le football togolais, un plan de développement, un plan de vision.

Il s’est également prononcé sur des informations ayant circulé dans des journaux, faisant état de détournement par la Fédération, des fonds mis à la disposition du Togo dans le cadre de ces projets Goals.

« La FIFA n’a jamais parlé de détournement », a précisé M.Loisel. Mais il a souligné que la FIFA avait relevé certaines anomalies, certaines dépenses ayant été maladroitement affectées à d’autres rubriques. Ce qui a poussé la FIFA à désigner le cabinet KPMG pour accompagner la Fédération dans la gestion des fonds.

M.Loisel avait déjà indiqué lundi que la FIFA va continuer à apporter son appui financier aux clubs de première et de deuxième division du championnat togolais.

Selon ce dernier, les clubs de D1 recevront chacun 20.000 dollars et ceux de la D2, la bagatelle de 10.000 dollars pour le compte de la saison 2012-2013.

La FIFA a également décidé de prendre en charge l’assurance de tous les clubs participant au championnat. FIN

Junior AUREL

savoirnews

Tags: , , , ,

Laissez un commentaire

Free WordPress Themes

*