|

NIGER: investiture du 1er Président de la 7ème République Mahamadou Issoufou

image_pdfimage_print

Il était exactement 12 h 45 mn au Palais des Sports de Niamey, quant le Président nouvellement élu du Niger, Mahamadou Issoufou, prêta serment sur le Coran (livre de sa confession), après la lecture du sermon par un membre du Conseil constitutionnel de transition. Devant une dizaine de chef d’Etats africains, responsables des institutions régionales et sous régionales, membres du Conseil Suprême pour la restauration de la Démocratie (CSRD),

responsables des Institutions de la transition, membres du gouvernement de transition, représentants de la société civile…, le Général du corps d’Armée, Président du CSRD, Djibo Salou à passer le témoin au civil Mahamadou Issoufou, élu le 12 mars dernier, avec près de 58 % des suffrages. Mission accomplie pour le Général Salou !

Après le cérémonial des remerciements et autres convenances sociales, le tout nouveau président s’est directement attaqué aux problèmes de fond. En effet, il décliné, une fois encore, le contenu de son programme dans les cinq ans à venir et s’est engagé à travailler pour la renaissance du Niger. Le programme politique du président Mahamadou Issoufou est défini en 8 points. ‘‘Le Niger est un pays agricole. Un soutien sans faille à ce secteur contribuera sans nul doute à l’émergence du pays dans le concert des nations’’, indiqué Mahamadou Issoufou dans son discours d’investiture. Selon lui, le monde rural doit être une priorité. Selon son fameux programme « 3N », ‘‘Plus de 900 milliards FCFA seront alloués à l’agriculture et à l’élevage, afin d’une part d’assurer la sécurité alimentaire à travers l’Initiative 3N « les Nigériens Nourrissent les Nigériens », d’autre part d’accroître les revenus des paysans et des éleveurs. Ce cercle vertueux ainsi amorcé constituera le socle du développement de notre pays’’, a-t-il estimé. Pour le nouveau président, désormais l’agriculture nigérienne doit subvenir aux besoins de tous les citoyens. Des gros moyens  seront injectés pour la réalisation de ce plan très ambitieux et touchant, a-t-il promis. Evoquant les autres aspects de son programme, il a souligné avoir dégagé trois priorités : la première porte sur la stabilité des institutions démocratiques et républicaines ; la deuxième sur la sécurité ; et la troisième sur le relèvement de l’indice du développement humain au Niger. Mahamadou Issoufou a aussi promis de promouvoir les secteurs sociaux comme la santé, l’éducation, l’emploi, l’accès à l’eau potable notamment. Candidat à la présidence du Niger depuis dix-huit ans, le premier combat de Mahamadou Issoufou, celui que certains surnome ‘‘Zaki’’, lion (en langue locale), est gagné. Cependant au vue des multiples défis qui l’attendent les combats à venir seront tout aussi durs à mener et c’est pour cela, qu’il a appelé au soutien de tous les Nigériens pour la renaissance du Niger. Mahamadou Issoufou a promi de nommé son premier ministre dès aujourd’hui.
source: nigerdiaspora

Laissez un commentaire

Free WordPress Themes

*