|

Nicolas Lawson interpelle Faure Gnassingbé : « Médiocrité et fausseté prédominent dans le CPDC rénové »

image_pdfimage_print

Le leader du Prr (Parti du renouveau et de la rédemption) assimile le Cpdc (Cadre permanent de dialogue et de concertation) rénové à une grande et nouvelle supercherie de la part des proches collaborateurs du président Faure Gnassingbé. Après deux séances de travail de ce Cadre, le Prr remet en cause son association aux négociations qui y ont lieu.

« Ce qu’on vous fait faire actuellement est misérable et abject », tacle Nicolas Lawson dans son courrier adressé à M. Gnassingbé.

« Après ma participation à deux réunions du Cpdc rénové, je peux sans me bercer d’illusions exprimer ma conviction intime. Le Cadre est un sérail d’infatuation, de fatuité, de faire-valoir et de fatrasie, destiné à mystifier le peuple et les étrangers qui incitent au dialogue », déclare sèchement d’entrée le patron du Prr, dans une « Lettre ouverte » adressée à l’actuel chef de l’Etat du Togo.

« Il est immoral et surtout inacceptable pour nous de laisser le gouvernement dégénéré de Gilbert Houngbo continuer à mal diriger les affaires de l’Etat, à permettre le pillage des ressources nationales et les injustices de toutes sortes et d’aller palabrer dans un Cadre où prédominent la médiocrité, l’intrigue, la fausseté et la vénalité », assène sans détours l’ex conseiller diplomatique du Premier ministre Koffigoh.

Sur cette lancée politique, Nicolas Lawson qui a critiqué au vitriol ces dernières semaines l’Anc de Jean-Pierre Fabre sur le Cpdc, en vient à tirer la conclusion suivante : « Je comprends les méfiances de mes frères de l’Anc et du Car, qui avaient déjà participé à ce genre de cirque. Je réalise que les intrigants et les perfides, qui conduisent ce bazar de médiocrité et d’inconscience en votre nom, ne réalisent pas la gravité des maux dont souffre notre société ».

L’urgence, c’est la modification de la Constitution, dixit le Prr

Estimant que le contexte dans lequel l’Apg (Accord politique global) et le Cpdc avaient été élaborés est dépassé, M. Lawson demande urgemment au président Faure G. de prendre la mesure de la souffrance indicible et quotidienne des Togolais, en associant sans hésiter le peuple aux modifications constitutionnelles indispensables pour le vrai décollage politique « de la Terre de nos aïeux ».

« Le salut national commande de restructurer sans délai le gouvernement comateux et populicide en place, de recomposer la Ceni (Commission électorale) pour qu’elle s’attelle sans tarder à préparer les prochaines échéances électorales », indique le Prr dans son adresse épistolaire. Avant de préciser : « Vous devez assigner au Cpdc rénové l’unique objectif de préparer dans un délai de trois mois un texte fondamental à soumettre au vote du peuple par referendum, pour doter le pays d’une nouvelle Constitution ».

« La vie des grands hommes est faite de probité, de l’intelligence, de la pénétration, de la grandeur de l’esprit, du génie et de la gloire (…) La misère étant une violence extrême, elle finit par provoquer une contre-violence. Notre peuple a assez concédé et a assez plié », avertit le Prr.

source : afriscoop.net

Tags: ,

Laissez un commentaire

Free WordPress Themes

*