|

Lettre ouverte de Nicolas LAWSON à la Diaspora togolaise

image_pdfimage_print

Lomé, le 15 Janvier 2012

Chers Compatriotes,

En ce début d’année et de crise financière et économique dans le monde, notre parti, le PRR, souhaite que Dieu vous protège et favorise l’ensemble de vos projets. Il nous a donné l’intelligence pour maîtriser les forces de la nature et les plier au service de l’homme. Aussi, au PRR, nous concevons notre mission comme une œuvre de conciliation de tous les besoins des Togolais afin de bien diriger leurs passions utiles, de freiner leurs passions dangereuses et de donner à notre société une forme libre, heureuse, paisible et de progrès durable. C’est donc intolérable pour nous, qu’une minorité de nos frères et sœurs s’attribue exclusivement l’autorité politique et les jouissances dont elle est la source tandis que l’immense majorité de nos concitoyens est ravalée sous la condition humaine. En conséquence, nous sommes mus par les principes de la justice sociale, de la liberté, de la solidarité et de l’humanisme pour combattre le gouvernement en place.

Nous désirons ardemment un grand changement politique. Nous aspirons en faveur de la masse du peuple et à la réforme entière de notre société.

Malgré les calomnies, les traquenards, le fiel grégaire de certains compatriotes, etc, je fais toujours une entière abnégation de ma personne, de mes intérêts personnels et du bien-être de ma famille pour m’attacher à la cause de la conscientisation de notre peuple, à sa dignité, à sa liberté et à son bien-être. Aujourd’hui, la molle tyrannie politique et le despotisme de la misère et de l’ignorance sont accablants. La majorité de notre peuple, trahi dans sa confiance à un prétendu messie de l’opposition, est dans l’abattement. Il est anémié par les privations de toutes sortes.

Il est désespéré et meurtri devant la division congénitale de l’opposition et par les lourdes rancunes, la stérilité, la fourberie et les vieilles inimitiés dont elle est chargée. Le PRR et tous les patriotes ont besoin de votre soutien direct, ici et maintenant. Nous devons constituer l’âme agissante et ardente de la défense de nos concitoyens pour communiquer au pays la fièvre d’action, d’exigence et d’espérance. Notre parti vous propose de constituer cette force rayonnante pour le redressement national. Un rayonnement de pensée, de générosité, d’imagination, de dévouement et de mouvement pour féconder les efforts et les sacrifices de nos concitoyens.

Sachez mes chers compatriotes, qu’il n’y a pas de liberté intérieure et de progrès économique pour un peuple sans la pleine indépendance à l’égard de l’extérieur. Quand l’Union Européenne nous apporte une assistance financière annuelle de 24,6 millions d’euros, soit 16,13 milliards de FCFA, vos transferts financiers annuels à notre patrie sont chiffrés à 245 millions d’euros par la Banque Mondiale, soit 160,69 milliards de FCFA. La masse salariale annuelle étant de 158 milliards de FCFA, vous conviendrez avec moi que l’immense majorité de notre peuple ne survit que grâce à vous et à sa propre créativité. Je peux vous confirmer ici que la mauvaise gouvernance et la concussion de nos dirigeants politiques conduisent au détournement d’environ 70% des crédits contractés pour le compte de notre pays.

Notre gouvernement est incapable de réaliser la grande œuvre de démocratie, de liberté publique, de justice sociale et de solidarité humaine. Au contraire, il favorise les injustices sociales, méprise les cris unanimes d’indignation de la population, foule aux pieds les revendications sociales, consolide l’esclavage de la patrie par son trophée dénommé PPTE et les accessoires (DSRP I et II). Les efforts et les sacrifices de la population servent à combler les plaisirs et les jouissances d’un petit nombre de fainéants corrompus dans tous les vices. Le corps de l’Etat est faible et l’âme qui régit tout cela est débile.

C’est à vous et à nous qu’il appartient désormais de remédier à des abus aussi funestes pour notre patrie et avilissants pour notre peuple. Instruits par les malheurs et les trahisons de certains politiciens, la majorité de nos compatriotes m’écoutent désormais. Ensemble, nous pourrons réveiller les forces de démocratie dormant, mobiliser rationnellement les énergies impatientes et les fiertés bafouées afin de les exalter et de les satisfaire grâce à une révolution de rectification régénératrice. Nous n’avons pas le droit de faire avorter à nouveau l’espoir de changement de notre peuple.

Mais nous devons aussi avoir le courage de dire à nos concitoyens qu’il n’y a pas d’émancipation possible pour un peuple sans un grand effort moral. Ils doivent se libérer des entraves du passé pour nous accompagner sur le chemin qui mène à une haute liberté, à une vaste justice, à la prospérité durable et au salut national. En vous appelant à nous rejoindre pour participer à l’édification de la haute destinée du Togo, nous vous assurons ici que personne ne peut éteindre la flamme d’espérance et d’action que nous portons.

Nicolas LAWSON

Président du PRR

Tags: , , ,

Laissez un commentaire

Free WordPress Themes

*