|

Les responsables syndicaux outillés sur la nouvelle convention collective interprofessionnelle

image_pdfimage_print

Le texte sur la nouvelle convention interprofessionnelle a été présenté ce mardi aux responsables des centrales syndicales du Togo, a constaté l’Agence Savoir News.

Ce document de 75 pages règle les rapports de travail entre les employeurs et les travailleurs, tels qu’ils sont définis dans le code du travail, dans toutes les entreprises exerçant leur activité sur toute l’étendue du territoire.

La séance d’information et d’explication initiée par Solidarité et Action pour le Développement Durable (SADD) sur la nouvelle convention collective interprofessionnelle du Togo, vise à expliquer les nouveaux principes apportés surtout les innovations apportées pour améliorer les conditions de travail des travailleurs.

Amoussou Ekoué Faustin, directeur général du travail et des lois sociales, a expliqué qu’il y a quelques années, le Togo s’est lancé dans un vaste chantier de la modernisation du code du travail et que la nouvelle convention interprofessionnelle est un document qui vise à améliorer les conditions de vie des travailleurs.

« A travers cette nouvelle convention, nous avons posé de nouveaux principes et il est important maintenant d’aller à son application. Et pour le faire, il faut maîtriser les principes et innovations apportés. Les travailleurs doivent maîtriser les doits du travail, les instruments pour sécuriser les relations entre les employeurs et les employés », a-t-il déclaré.

Il a ajouté qu’il est important maintenant de vulgariser le document, afin que les responsables syndicaux soient des relais pour les travailleurs pour qu’on aille immédiatement à son application.

« L’ancien code de travail est caduc à l’heure actuelle. Les innovations que le document apporte avantagent à la fois les employeurs et les employés. Les innovations touchent la rémunération, les heures supplémentaires, l’indemnisation des travailleurs, l’indemnisation des licenciés, le départ à la retraite etc… La nouvelle convention a le souci de protéger les travailleurs », a-t-il indiqué.

Selon Amakoué Atsindé, secrétaire général adjoint de l’Union générale des syndicats libres (UGSL), le document vient à point nommé et les travailleurs doivent s’imprégner du contenu pour défendre leurs droits.

« Nous allons à notre tour, sensibiliser nos camarades pour qu’ils prennent connaissance des acquis de ce document. Les textes en matière de travail au Togo ne nous sont plus favorables et les employeurs doivent aussi maîtriser les nouveaux textes, afin d’éviter des conflits inutiles dans les entreprises », a-t-il souligné.

Pour rappel, des responsables de la Confédération générale des cadres du Togo (CGCT), de la Confédération nationale des travailleurs du Togo (CNTT), de la Confédération syndicale des travailleurs du Togo (CSTT), de l’Union générale des syndicats libres (UGSL), de l’Union nationale des syndicats indépendants du Togo (UNSIT) ont pris part à cette rencontre. FIN

Nicolas KOFFIGAN

savoirnews

Tags: , ,

Laissez un commentaire

WordPress Themes

*