|

Le FRAC appelle les populations à prendre part à la marche des journalistes en danger

image_pdfimage_print

Constamment préoccupés par les manœuvres sordides du régime RPT visant à liquider les libertés publiques, la démocratie et l’Etat de droit au Togo, l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), Sursaut–Togo, le Pacte Socialiste pour le Renouveau (PSR), l’Alliance des Démocrates pour le Développement Intégral (ADDI), constitués en Front Républicain pour l’Alternance et le Changement (FRAC) et le Parti des Travailleurs, n’ont pas manqué de réagir vivement aux informations persistantes et non démenties faisant état de l’existence de complots visant à porter atteinte à l’intégrité physique et à la vie de certains journalistes jugés critiques à l’égard du pouvoir RPT.

Le FRAC réitère son plein soutien et son entière solidarité avec les journalistes et demande à tous ses militants et sympathisants ainsi qu’aux populations de Lomé et de ses environs, de répondre massivement à l’appel pathétique des journalistes à prendre part, le samedi 06 août 2011 à partir de 08 heures, à la grande marche pacifique pour la préservation de la liberté de presse au Togo, que l’Association SOS Journalistes en danger organise à Lomé, avec l’appui des organisations de défense des droits de l’homme.

Le FRAC dénonce et condamne une fois encore les nombreuses agressions, les menaces de tous genres ainsi que les intimidations et harcèlements exercés impunément, à l’encontre des journalistes et autres professionnels des médias, par les forces de l’ordre à la solde du pouvoir RPT. Il exige la réouverture des stations de radio arbitrairement fermées et l’arrêt des procès iniques intentés aux organes de presse.

Le FRAC appelle l’ensemble des forces vives de la nation togolaise à une mobilisation générale en vue de faire échec à 44 ans de violence et de terreur, faits d’assassinats et de crimes de tous genres, de chantage et de manipulation des consciences, de menaces et d’intimidation, d’instrumentalisation des institutions et d’asservissement des citoyens.

 

Fait à Lomé, le 03 août 2011

 

Pour le FRAC,

Le Secrétaire Général de l’ANC

 

Signé

 

Jean-Claude Delava CODJO

Tags:

Laissez un commentaire

Free WordPress Themes

*