|

Le Barreau du Togo décide de ne pas s’associer aux manœuvres d’allégeance à l’exécutif

image_pdfimage_print

Le Barreau du Togo ne prendra pas part à la rentrée générale des corps de Justice, « l’événement unique dans la justice togolaise » qu’organise du 28 au 29 mars 2012 le Garde des Sceaux, ministre de la Justice, chargé des Relations avec les Institutions de la République, Me Tchitchao Tchalim. C’est ce qui ressort de l’assemblée générale du Barreau du Togo tenue hier. Un cinglant camouflet donc pour le très décrié ministre de la Justice.

Le 2 mars dernier, Me Tchitchao Tchalim a adressé une « lettre cadre » aux membres des corps judicaires pour participer activement à la rentrée générale des corps de Justice « pour le meilleur, les 28, 29 et 30 mars 2012, qui se décline en journées portes et volets ouverts sur la justice pour un nouveau départ ». L’éternel avocat de l’Etat devenu ministre de la Justice demande solennellement à chaque membre du corps judiciaire de « régler ou redresser tels torts, tels manquements, telles fautes ou tels dégâts, révélés ou non, commis au préjudice de citoyens, de principes ou règles déontologiques ou disciplinaires ». « Vous le ferez d’abord en prenant l’initiative de rembourser, de restituer, d’écrire une lettre d’excuse ou de repentir à qui de droit, de saisir votre hiérarchie ou ordre pour signaler tel cas que vous ne pouvez pas ou ne savez pas régler seul, en vue de solliciter un accompagnement. Vous le ferez ensuite en vous libérant de toutes charges, fonctions, postes ou activités incompatibles ou déontologiquement intenables avec les fonctions, postes, charges et activités de votre corps », martèle-t-il tout en ajoutant que la réparation des victimes d’actes ou manquements préjudiciables sera privilégiée et qu’au lendemain de cette salvatrice cérémonie, « la justice des ordres et corporations et la justice ordinaire passeront ». « Le Togo change, sa justice aussi, pour l’accompagner dans ses développement et émergence », conclut-il

En plus, cette cérémonie ne se déroulera pas au Palais de Justice, mais sur le site du ministère de la Justice dans le pôle exécutif de Lomé II. Bref l’initiative de cette fameuse rentrée générale des corps de justice suscite de la polémique au sein de ses membres et certains la contestent ouvertement et y voient des manœuvres déguisées pour amener le corps judiciaire à faire allégeance à l’exécutif, surtout à Faure Gnassingbé alors que les deux pouvoirs sont censés être indépendants. Et c’était pour décider de commun accord la position à adopter face à cette manœuvre du gouvernement, que le Barreau a organisé hier une assemblée générale. Ce qu’il faut en retenir, c’est que les avocats ont tous décidé de ne pas s’associer à cette comédie. Le Barreau va écrire au Garde des Sceaux pour l’informer des résolutions qui ont été prises. Affaire à suivre.

R. K.

Tags: , ,

Laissez un commentaire

Free WordPress Themes

*