|

Kpatcha Gnassingbé extrait de sa cellule et conduit à une destination inconnue dans l’après-midi de dimanche

image_pdfimage_print

Des mouvements inhabituels ont été observés dans l’après-midi de dimanche dans la cellule de Kpatcha Gnassingbé à la prison civile de Lomé. Et pour cause, l’ancien ministre de la Défense en aurait été extrait et conduit à des destinations inconnues.

« Entre 15-16h, il a été extrait de la prison mais on ne savait là où on l’a conduit. Il se pourrait qu’il soit parti rencontrer son frère président au palais de la Marina. Vers 18h, le Directeur de l’Administration pénitentiaire et des escortes de la présidence sont revenues le chercher. Il n’est rentré qu’autour de 19h30 », confie un agent à la prison civile de Lomé.

Mais d’autres sources affirment que l’ancien DG de la SAZOF serait brièvement sorti de prison et conduit sous haute surveillance au siège de l’OCDI (Organisation de la Charité pour un Développement Intégral, ndlr) dans le quartier Hédzranawoé où il aurait été entendu par le président de la Commission Vérité, Justice et Réconciliation (CVJR), Mgr Nicodème Barrigah, sur les événements de 2005. « M. Kpatcha Gnassingbé n’est pas allé à la présidence. Il s’est rendu à l’OCDI pour livrer sa version sur les violences électorales de 2005. Tout ce que nous savons, c’est qu’il n’est sorti qu’une fois aux environs de 18 heures », déclare une autre source.

Il faut le rappeler, l’Evêque de la ville d’Atakpamé avait déjà rencontré le député de la Kozah dans sa cellule le 18 mars dernier. Y a-t-il un lien entre cette visite et la seconde version selon laquelle Kpatcha Gnassingbé aurait été entendu par la CVJR ? La question reste posée.

Somme toute, les va-et-vient de l’ancien ministre de la Défense dans l’après-midi de dimanche dernier continuent d’alimenter le débat tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la prison civile.

R.K.

liberte-togo.com

Tags: , ,

Laissez un commentaire

WordPress

*