|

Kodjovi Obilalé, l’ancien gardien des Eperviers du Togo, reçu ce samedi par le chef de l’Etat Faure Gnassingbé

image_pdfimage_print

L’ancien gardien de but des Eperviers du Togo Kodjovi Obilalé, blessé dans l’attaque dont a été victime la sélection togolaise de football dans l’enclave de Cabinda (Angola), la veille de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN-2010) a té reçu ce samedi au Palais présidentiel par le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé.

L’ex-gardien de la sélection nationale du Togo était accompagné du ministre des sports Christophe Tchao.

« Je suis venu voir le chef de l’Etat pour le remercier pour tout son soutien : moral et financier. Le chef de l’Etat m’a dit qu’il sera toujours à mon écoute. C’est déjà un énorme plaisir », a déclaré Obilalé devant des cameras de la télévision nationale (TVT).


« Mon état moral : ça va de mieux en mieux. Mon objectif premier aujourd’hui, c’est de me rétablir vite et de trouver un travail pour ma reconversion, afin de mettre dans une corbeille, l’attentat du 8 janvier », a-t-il souligné, avant d’ajouter : « J’attends aussi de bien me rétablir pour pouvoir revenir un jour sans béquilles au pays ».

Rappelons que le bus de la délégation togolaise avait été mitraillé dans l’enclave de Cabinda, la frontière entre Congo et l’Angola.

Deux personnes avaient trouvé la mort dans cette attaque. Il s’agit l’entraîneur adjoint des Eperviers du Togo Abalo Amélété et le chargé en communication Stanislas Ocloo. FIN

Edem Etonam EKUE

savoirnews.net

Tags: , ,

Laissez un commentaire

Weboy

*