|

FAT : Passation de commandement à la tête des armées de terre et de l’Air

image_pdfimage_print

Par décret présidentiel N° 2012-263/PR et N° 2012-262/PR pris par le Chef de l’État Faure Gnassingbé le 31 octobre dernier, le Colonel ARADJO Wenmiba a été nommé à la tête de l’Armée de l’air du Togo en remplacement du Colonel BONFOH Bouraima admis à la retraite.

À la tête des forces armées de terre, le Colonel Félix Abalo KADANGA a été nommé en lieu et place du Colonel BALLI Wiyao, appelé à assurer les fonctions de Chef d’État-major particulier du Président de la République.

C’est ce lundi que la cérémonie officialisant la passation de commandement à la tête de ces deux corps des Forces armées togolaises (FAT) a eu lieu au quartier général de l’État-major général des FAT, sis à Agoènyvé à Lomé.

S’adressant aux deux promus aux postes de commandement au sein des FAT, le Général Mohamed Atcha Titi, Chef d’État-major général des FAT leur a présenté toutes ses « félicitations » et a dit toute la confiance qu’il avait en eux pour la réussite de leur mission. « Je ne nourris aucun doute sur le choix qui a été porté sur vous par le Chef de l’État », leur a-t-il lancé. « C’est de droit que ce poste vous revenait », a-t-il particulièrement dit à l’endroit du Colonel Félix KADANGA et d’ajouter que « le Colonel Kadanga étant le plus ancien qui suit le Colonel BALLI dans l’Armée de terre, c’est normal que ce soit lui qui accède à ce poste ». « Au nom de l’État-major général, nous vous présentons nos félicitations », a ajouté le Général Titikpina.

« J’aimerai remercier Dieu, dispensateur de tous les bienfaits pour cette nouvelle grâce qu’il vient de m’accorder par l’heureuse main de son Excellence, M. le Président de la République, ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Chef des Armées à qui j’exprime très solennellement mes respectueux égards ainsi que ma profonde reconnaissance pour cette confiance renouvelée à ma personne en m’appelant au commandement de l’Armée de terre », a indiqué le nouveau Chef d’État-major de l’Armée de terre, le Colonel Félix KADANGA.

Ce dernier a dit « mesurer pleinement le privilège » qui lui a été accordé par le Chef suprême des armées togolaises en lui confiant cette « haute charge ». En retour, a-t-il promis, « la plus grande marque de gratitude que je puisse lui témoigner réside bien dans mon engagement ferme et total à le servir ainsi que le peuple togolais avec une totale loyauté et une fidélité indéfectible. Puisse-il trouver ici le témoignage de cet engagement ».

Se tournant ensuite vers le Général Atcha Mohamed Titikpina, le nouveau Chef d’État-major des Armées de terre a exprimé ses « sincères remerciements » à celui dont le « rôle déterminant » a joué dans sa nomination. « Au moment où je m’apprête à assumer mes nouvelles responsabilités, je veux vous assurer de ma pleine et disponibilité entière à servir avec honneur et rigueur sous vos ordres afin de garantir dans la durée la performance et l’efficacité des forces armées », lui a-t-il témoigné.

Le Colonel BONFOH Bouraima, ancien Chef d’État-major de l’Armée de l’air admis à la retraire n’a pas manqué de dire toute sa reconnaissance au Chef suprême des Armées togolaises pour « la confiance » qu’il a eu à lui témoigner durant le temps passé à la tête des forces armées de l’air du Togo. « Où que je sois, je répondrais présent si la nation m’appelle. Aussi, œuvrerais-je de toutes mes forces pour soutenir et accompagner sa politique (de Faure Gnassingbé) à laquelle j’adhère entièrement, car elle est à mon sens, celle du salut pour le Togo », a-t-il promis avant de prendre congé de ses « frères d’armes » pour une autre vie.

Plus d’une dizaine d’officiers supérieurs seront admis à la retraite avant la fin de cette année au sein des FAT. Des cérémonies similaires sont prévues par le Chef d’État-major général des FAT pour, dit-il, assurer la relève.

À la fin de la cérémonie, le Général Atcha Mohamed Titikpina s’est envolé pour Bamako où il a rejoint ses homologues de la sous-région en vue des préparatifs pour une intervention au nord Mali. Le Togo participe à l’opération avec un important contingent, a confié à Afreepress, un officier des FAT.

La cérémonie de passation de commandement s’est déroulée en présence de nombreux invités dont le Consul des États-Unis d’Amérique au Togo, le premier Secrétaire de la République d’Allemagne, l’Attaché de défense auprès de l’Ambassade de France, le Directeur général de la gendarmerie nationale et des Généraux de l’armée togolaise.

Olivier A.

afreepress

Tags: , , ,

Laissez un commentaire

Premium WordPress Themes

*