|

Echauffourées entre forces de l’ordre et militants du collectif "Sauvons le Togo" : "Vive indignation" des membres de ce Collectif

image_pdfimage_print

Le Collectif « Sauvons le Togo » a exprimé sa plus « vive indignation » lors d’une conférence, suite à la « violence » dont ont été l’objet ses militants et partisans ce vendredi pendant la « cérémonie symbolique de profession de foi à la place du Monument de l’Indépendance ».

Le Togo a célébré ce vendredi, le 52e anniversaire de son accession à l’indépendance. Un défilé militaire et civil d’environ 2 heures d’horloge en présence du chef de l’Etat Faure Gnassingbé, a marqué l’évènement.

D’autres partis politiques et Associations ont célébré la fête à leur manière, tel est le cas du Collectif « Sauvons le Togo » qui a projeté une « cérémonie symbolique de profession de foi à la place du Monument de l’Indépendance ». Mais la manifestation a dégénéré, faisant des blessés. Les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes.

Selon Me Zeus Ajavon, coordonnateur dudit Collectif, les autorités ont envoyé des forces de l’ordre pour empêcher « avec violence » la tenue de cette manifestation.

« Il y a eu des blessés graves, dont le correspondant de Reuters/TV, Noël Tadégnon. Ce dernier est sérieusement blessé à la nuque, suite à des coups de bâton des hommes armés, reçus par derrière la tête », a-t-il souligné, précisant que la « profession de foi » de ce vendredi « vise à donner un autre sens et un autre départ à la lutte citoyenne et libératrice de la mère patrie ».

Le matériel de travail de M.Tadégnon a été également confisqué, ainsi que la caméra de la TV7, a-t-il précisé.

« Nous condamnons vigoureusement cette répression barbare et d’une autre époque qui se déroule le jour de la commémoration de l’accession du Togo à la souveraineté internationale », a-t-il ajouté.

Le Collectif « Sauvons le Togo » appelle à une « marche de protestation » le 5 mai prochain, manifestation qui sera suivie de la « cérémonie de profession de foi à la place de l’indépendance ».

Aucune réaction officielle n’a encore été enregistrée.

Rappelons que le Collectif « Sauvons le Togo » a été lancé le 5 avril dernier.

Ce Collectif regroupe dix-sept organisations de défense des droits de l’Homme, associations de la société civile et partis politiques d’opposition. FIN

Nicolas KOFFIGAN

savoirnew.net

Tags: , , , ,

Laissez un commentaire

Weboy

*