|

Deuxième tour de la CEDEAO : rouler pour l’intégration des peuples

image_pdfimage_print

Quelque 250 participants, en provenance des 15 pays membres, prendront part à la deuxième édition du Tour cycliste international de la Cedeao (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest), qui va se disputer du 15 au 19 février 2012 à travers cinq pays : Nigeria, Bénin, Togo, Ghana et Côte d’Ivoire.

La course, qui s’étalera sur 450 kilomètres, démarrera au Stade national de Lagos et se terminera à Abidjan. Elle observera quatre grandes étapes : Lagos-Cotonou, Cotonou-Lomé, Ada-Accra et Abuaso-Abidjan.

Chacun des 15 pays membres de la Cedeao présentera une équipe de six coureurs et de cinq officiels accompagnateurs. Des prix et des trophées seront remis aux vainqueurs d’étapes, ainsi qu’au premier coureur au classement général et à la meilleure équipe. Des prix sont également prévus pour le meilleur sprinter et le meilleur plus jeune coureur. Le directeur du Centre du développement de la jeunesse et des sports de la Cedeao, M. Francis Njoaguani, a expliqué qu’après la première édition, tenue en 2009 et qui comportait une seule étape (Lagos-Accra), il a été retenu d’organiser plusieurs étapes.

Rappelons que l’idée de cette course cycliste émane des chefs d’Etat de la Cedeao qui cherchent ainsi à promouvoir les idéaux de l’organisation en matière d’intégration et de libre circulation des personnes, tout en contribuant à réaliser concrètement la Vision-2020, qui consiste à passer d’une Cedeao des Etats à une Cedeao des peuples. « La première édition avait été couronnée de succès et beaucoup de personnes attendaient la suivante avec impatience », a indiqué M. Njoaguani. Selon lui, le deuxième Tour cycliste international est financé par la Commission de la Cedeao.

M. Njoguani a ajouté que « les Etats membres de la Cedeao sont priés de trouver des sponsors pour la partie de la course qui traverse leurs territoires respectifs. Le montant couvert par le sponsoring est important du fait des besoins énormes en logistique qu’implique le déplacement de plus de 250 personnes à travers la région »

lesoleil

Tags: ,

Laissez un commentaire

Premium WordPress Themes

*