|

CENI/Législatives : "JOBE" pour un "dernier dialogue de rattrape" entre les acteurs politiques

image_pdfimage_print

Le réseau des « Journalistes pour la Transparence et le Bâtir Ensemble » (JOBE) a invité ce vendredi, le gouvernement à ouvrir « un dernier dialogue de rattrapage » entre les acteurs, afin de permettre au processus en cours de « rassembler le plus de consensus possible ».

Le climat politique est morose depuis quelques mois, en raison des manifestations des « poids lourds » de l’opposition qui exigent des réformes constitutionnelles et institutionnelles avant les prochaines législatives dont la date n’est pas encore fixée.

Treize des quinze membres de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) ont déjà prêté serment et travaillent d’arrache pied. Aucun représentant de ces poids lourds ne siège au sein de cette CENI.

Dans un communiqué transmis à l’Agence Savoir News, JOBE « déplore l’installation d’une CENI amputée, conséquence de l’échec de consensus entre les différents acteurs ».

Pour JOBE, les prochaines législatives constituent « un test majeur pour la démocratie électorale au Togo ».

JOBE invite le gouvernement à ouvrir « incessamment un dernier dialogue de rattrapage entre les acteurs, afin de permettre au processus de rassembler le plus de consensus possible ».

Les « Journalistes pour la Transparence et le Bâtir Ensemble » se félicitent « de ce que l’opposition contestataire soit aujourd’hui ouverte à un dialogue dans l’immédiat » et invitent le gouvernement à « saisir cette nouvelle donne afin de rendre le processus plus consensuel et crédible ».

Ces journalistes demandent aussi au pouvoir en place de « clarifier la question du découpage électoral en ce sens qu’en juillet dernier le parlement a voté pour un découpage électoral qui fixe le nombre de siège à 91, alors que le dialogue du 11 Septembre a convenu d’un découpage à 83 sièges ».

« Ce grand flou nécessite vraiment que les acteurs s’asseyent pour trouver le consensus indiqué », souligne le communiqué.

Par ailleurs, JOBE invite « tous les partenaires électoraux du Togo, notamment au groupe des 5 à l’appuyer et le soutenir dans ce plaidoyer ». FIN

En Photo : Joël Egah, le Coordonnateur Général/JOBE

Edem Etonam EKUE

savoirnews

Tags: , , , , ,

Laissez un commentaire

WordPress Blog

*