|

Affaire de rapport/CNDH : La HCDH se "félicite" de la sortie du rapport produit par la CNDH et "prend acte" de l’engagement du gouvernement à "mettre en œuvre" les recommandations

image_pdfimage_print

La Haut Commissaire des Nations Unies aux Droits de l’Homme s’est « félicitée » vendredi de la sortie du rapport produit par la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) sur des allégations de torture lors du procès du complot contre la sûreté de l’Etat et a pris « acte » de l’engagement du gouvernement à « mettre en œuvre les recommandations » issues dudit rapport.

« Nous nous félicitons de la sortie du rapport produit par la Commission nationale des droits de l’homme du Togo relatif aux allégations d’actes de torture commis contre des personnes détenues dans l’affaire de la tentative de coup d’Etat d’avril 2009 », indique un « point de presse » de Mme Shamdasani Ravina, porte-parole de la Haut Commissaire des Nations Unies aux Droits de l’Homme.

« Le rapport a relevé que des détenus ont fait l’objet de violences physiques et morales de nature inhumaine et dégradante, et recommande des actions appropriées contre les auteurs, la réparation pour les victimes et la réforme institutionnelle de l’Agence Nationale de Renseignements. Nous prenons acte de l’engagement du Gouvernement à mettre en œuvre les recommandations issues de ce rapport et l’encourageons à prendre toutes les mesures nécessaires en vue d’assurer la justice et la réparation pour les victimes et de prévenir de tels actes dans le futur. Les lieux de détention devraient faire l’objet d’un contrôle judiciaire transparent », souligne le texte dont l’Agence Savoir News a obtenu copie.

« Nous appelons également le gouvernement à continuer à garantir l’indépendance de la Commission Nationale des Droits de l’Homme et assurer que les défenseurs des droits de l’homme puissent mener leurs activités sans intimidation », souligne ce « point de presse ».

Rappelons que le gouvernement a publié samedi dernier, un rapport sur les allégations de tortures lors du procès de complot contre la sûreté de l’Etat d’avril 2009, document qu’il a indiqué avoir reçu de la CNDH.

C’est le gouvernement même qui, au lendemain de ce procès, avait ordonné à la CNDH d’ouvrir une « enquête impartiale », afin que lumière soit faite sur les faits allégués.

Le lundi, la CNDH a publié sur son site Internet, un autre rapport qualifié d’ »authentique », complètement différent de celui publié par le gouvernement.

Dans ce rapport, la CNDH « constate qu’il a été commis sur les détenus, des actes de violences physiques et morales à caractère inhumain et dégradant », alors le document publié par le gouvernement

Lundi soir, le gouvernement « dément catégoriquement ces allégations de menaces et précise qu’il n’a reçu de la CNDH, qu’un seul rapport paraphé et signé par son président ».

Mercredi, la CNDH a officiellement remis au Premier ministre Gilbert Fossoun Houngbo, le rapport qu’elle a publié sur son site Internet.

Ce vendredi, des Organisations de Défense de Droits de l’Homme (ODDH) ont appelé à une « marche pacifique » de protestation le 2 mars à Lomé, suite à la polémique autour de la publication dudit rapport.

savoirnews.net

Tags: , , , ,

Laissez un commentaire

Free WordPress Theme

*