|

A la résidence de M.Weiss : Les citoyens des pays de la sous région ouest-africaines ont échangé sur les conflits et la démocratie

image_pdfimage_print

Joseph Weiss, l’ambassadeur d’Allemagne au Togo a organisé hier soir à sa résidence, une rencontre d’échanges, d’explication et de dialogue entre les responsables politiques, les membres de la société civile, les corps habillés, les syndicalistes et les défenseurs des droits de l’homme, venus du Mali, de Burkina Faso, du Bénin, du Niger et du Togo, a constaté l’Agence Savoir News.

Cette rencontre d’échanges qui a vu la participation des responsables politiques du Togo, a pour objectif d’amener les acteurs de différents secteurs professionnels à dialoguer et à se familiariser.

Pour Joseph Weiss, les africains ne dialoguent pas entre eux et tout le monde se méfie. La rencontre a permis aux invités de discuter sur la crise au Sahel (précisément au Mali), sur le rôle des partis politiques et des agents de sécurité dans une société démocratique. La piraterie maritime était également au menu des discussions.

« Cette rencontre a permis aux uns et aux autres de mieux se connaître, de discuter sur tout, dans une ambiance de joie et de paix. Tous ceux qui ont assisté à cette rencontre sont à Lomé pour un séminaire sur la crise au Sahel, rencontre organisée par la Fondation Konrad Adenauer. Donc c’est l’occasion pour les participants d’échanger davantage sur divers sujets de paix et de développement », a-t-il souligné.

Abdoul Sidibé, homme politique du Mali, a remercié l’ambassadeur d’Allemagne pour cette initiative : « Depuis que nous sommes arrivés à Lomé, je me sens comme à Bamako. Cette rencontre m’a permis de discuter avec les gens de tout bord, de les comprendre et de donner aussi ma contribution ».

« Sur la crise chez nous, la CEDEAO et d’autres pays nous soutiennent déjà. Et je suis sûr que la situation va se régler ».

Rappelons que des officiers et parlementaires de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et du Tchad se sont retrouvés pour trois jours (mercredi, jeudi et vendredi) à Lomé, en vue de trouver des solutions à la crise qui secoue le nord du Mali.

Depuis le mois d’avril, le nord du Mali est occupé par des mouvements islamistes : Ansar Dine, groupe essentiellement composé de Touareg maliens, et les jihadistes surtout étrangers d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et du Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao).

La rencontre de Lomé est organisée par la Fondation Konrad Adenauer, représentée par son secrétaire général Dr. Gerhard Wahlers. Thème principal de cette rencontre : « L’Afrique de l’ouest face aux nouvelles menaces de la crise du Sahel ». FIN

Nicolas KOFFIGAN

savoirnews

Tags: , ,

Laissez un commentaire

WordPress Blog

*