unir_hahotoe
 
Les quartiers généraux des formations politiques acèrent leurs armes à quelques mois des élections législatives et locales. C’est le cas de l’Union pour la République (UNIR) qui a entamé depuis plusieurs mois une opération de séduction à l’endroit des électeurs éparpillés dans tous les coins du Togo.
 
Le week-end dernier, c’est la localité de Hahotoè dans la préfecture de Vô qui a accueilli une délégation du parti au pouvoir UNIR, délégation conduite par la ministre du Développement à la Base et de la Promotion de la jeunesse, Victoire Toméga Dogbé. Ils étaient nombreux, les cadres, militants, sympathisants et simples curieux venus de différents endroits de Hahotoè en vue de prendre part à cette rencontre organisée par le parti de Faure Gnassingbé.
 
En toile de fond des discussions, il y avait la préparation des élections. La délégation conduite par la ministre Victoire Dogbé a particulièrement insisté sur l’importance de l’enregistrement des populations sur les listes électorales le « moment venu ». Des échanges et discussions entre les populations et la délégation du parti au pouvoir ont également meublé cette rencontre.
 
Le bureau local de l’UNIR a été installé dans la foulée par Victoire Tomégah Dogbé et ses accompagnateurs. « Nous avons eu un message simple à l’endroit des populations de Hahotoè et à l’endroit des personnes que notre parti vient de désigner pour diriger le bureau cantonal. C’est un message d’union parce que Hahotoè est un canton cosmopolite. Où peut-on mieux parler d’union qu’à Hahotoé ? », s’est interrogé au micro de la télévision officielle, Georges Dogbévi, cadre de la localité (à gauche sur la photo à côté de Victoire Dogbé à sa droite).
 
De son coté, François Nouziayovo, Secrétaire général du bureau nouvellempent installé a fait savoir qu’il était « temps que les Togolais ambrassent les idéaux de l’UNIR ». « La mission qui nous a été transmise est de sensibiliser la population aux idéaux du parti UNIR en faisant du porte à porte, des idéaux qui tournent autour du pardon des fils du pays, de l’oubli du passé et du pardon mutuel », a indiqué celui-ci.
 
L’Union pour la République (UNIR), est née en avril 2012 de la dissolution du Rassemblement du peuple togolais (RPT), ancien parti au pouvoir. L’UNIR est actuellement dirigée par Faure Gnassingbé, Président de la République du Togo.
 
F. A.
 
afreepress
 
 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here