ceni_face_presse
 
Les membres de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) étaient face aux professionnels des médias ce mardi lors d’un point de presse, rencontre au cours de laquelle ils ont dressé le bilan des activités menées par leur structure depuis son installation en octobre dernier, a constaté une équipe de reportage de l’Agence Savoir News.
 
Et c’est le nouveau siège de cette Commission (les locaux de la Commission Vérité, Justice et Réconciliation) qui a servi de cadre à cette rencontre, conduite par Mme Angèle-Dola Aguigah, présidente de la CENI.
 
« La rencontre vise à informer les médias sur ce que nous sommes en train de faire jusqu’à présent. Nous avons le devoir d’informer la population pour qu’elle soit au courant de nos activités, surtout de la mission qui nous est confiée. Et nous voulons compter sur les médias pour informer les populations sur ce que nous faisons », a déclaré MmeAguigah, sans avancer une date pour les prochaines élections.
 
Selon une déclaration lue par le deuxième rapporteur de la CENI, Latifou-Seigneur Kégbéro, cette Commission a effectué plusieurs activités. Elle a élaboré et adopté le chronogramme des activités électorales (transmis au gouvernement), le budget des élections ainsi que le budget de fonctionnement (également transmis au gouvernement). Elle a nommé les présidents des Commissions Electorales Locales Indépendantes (CELI) et organisé et réalisé du 25 novembre au 2 décembre, une mission d’identification et de confirmation des Centres de Recensement et de Vote (CRV).
 
La CENI a également supervisé la formation des techniciens chargés de la maintenance des kits d’enregistrement biométrique des élections sur le site de la Foire Togo 2000 du 17 au 21 décembre.
 
Elle a aussi organisé un séminaire à l’intention de ses membres à Kpalimé du 27 au 29 décembre, rencontre au cours de laquelle ils ont eu à échanger avec d’éminents conférenciers venus d’horizons divers notamment des universités du Togo et d’organisations internationales sur des questions électorales.
 
« Ce séminaire a abordé plusieurs thèmes dont l’organisation du travail de la CENI, le cadre juridique et institutionnel des élections législatives et locales, le recensement électoral, le contentieux des actes préparatoires et des élections, la communication de l’organe de gestion des élections pendant la période électorale, le scrutin, les procédures comptables et financières », a indiqué Latifou-Seigneur Kégbéro.
 
Les membres de la CENI ont également effectué des missions d’observations dans la sous-région notamment au Ghana et au Burkina Faso.
 
Rappelons que la CENI est chargée d’organiser et de superviser les prochaines élections législatives et locales prévues pour la fin du premier trimestre de l’année.
 
Elle est composée de 17 membres : 5 désignés par la majorité parlementaire, 5 par l’opposition parlementaire, 3 membres des partis politiques extra-parlementaires, 3 membres de la société civile et 1 membre de l’administration.
 
Cette Commission est boudée par les principaux partis politiques de l’opposition qui exigent des réformes constitutionnelles et institutionnelles avant ces élections. FIN
 
Junior AUREL / Nicolas Koffigan
 
savoirnews
 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here