Aguigah-Angee-Dola
 
24 mars 2013, c’est la date qu’a fixé la Commission Nationale Electorale Indépendante pour la tenue des élections législatives prochaines. L’information a été communiquée mercredi au cours d’une rencontre de la CENI avec les représentants de certains partis politiques. Cette date, selon le chronogramme présenté par la CENI, sera précédée de deux semaines qui permettront aux candidats de battre campagne. La structure chargée de l’organisation du prochain scrutin se conforme ainsi aux désirs du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé. Ce dernier, dans son discours de fin d’année, avait indiqué que les élections législatives auront lieu dans le premier trimestre de l’année 2013.
 
Mais reste à savoir si tous les partis politiques de l’opposition seront d’avis avec cette date. Et pour cause, certains d’entre eux, notamment les formations membres du Collectif Sauvons le Togo et de la Coalition Arc-en-ciel, s’insurgent contre la tenue de ce scrutin. Ils exigent au préalable la mise en œuvre des réformes constitutionnelles et institutionnelles, tel que préconisée par l’Accord politique global, avant la tenue des législatives. Le pouvoir ne l’entend pas de cette oreille. Puisque de son côté, le processus continue et se poursuit normalement.
 
Rodolph TOMEGAH
 
independantexpress
 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here