poyodi


Trente-cinq personnes ont été inculpées dont deux remises en liberté provisoire ce vendredi dans l’affaire des incendies « des grands marchés et autres biens publics et privés » survenus courant janvier, a indiqué le Procureur de la république Essolissam Poyodi lors d’une conférence de presse.

Ce dernier n’a pas révélé les noms des deux personnes ayant bénéficié d’une liberté provisoire.

Essolissam Poyodi était face aux journalistes, rencontre au cours de laquelle il a fait le point de l’évolution de la procédure judiciaire en cours dans cette affaire.

Selon lui, « l’état d’avancement de la procédure à ce jour permet de regrouper les inculpés en plusieurs pôles », a-t-il souligné.

Cinq « pôles » ont été étalés par le Procureur de la république : L’incendie ou la tentative d’incendie du CIB-INTA et autres biens à Atakpamé, l’incendie du marché d’Adidogomé, l’incendie du grand marché de Lomé, la tentative d’incendie du marché « Assiyéyé » et d’Agoè-Nyivé et la tentative d’incendie de stations d’essence à Lomé.

Concernant l’incendie du grand marché de Lomé, « le juge d’instruction a procédé à ce niveau à tous les interrogatoires au fond et débuté les confrontations », a précisé M.Poyodi.

« Au cours de l’audition d’un des inculpés le jeudi 21 mars 2013, des éléments nouveaux le concernant lors de l’enquête préliminaire sont apparus. Le processus de leur clarification est en cours. En attendant, la procédure suit son cours normal pour les autres inculpés », a-t-il souligné, sans également préciser le nom de cet inculpé.

S’agissant de l’incendie du marché d’Adidogomé, tous les inculpés ont également subi leur interrogatoire au fond et ont été confrontés les uns avec les autres : « l’information a permis de dégager clairement le rôle joué par chacun des inculpés. Tous les actes majeurs d’instruction ont été accomplis par le juge ».

Au sujet de l’incendie ou tentative d’incendie du CIB INTA et autres biens à Atakpamé, « toutes les confrontations ont eu lieu et ont permis de situer clairement le degré de participation de chacun des inculpés concernés aux actes incriminés. L’information est pratiquement achevée », a noté le Procureur de la république.

L’information est aussi presque à terme pour la tentative d’incendie de stations d’essence à Lomé.

Pour la tentative d’incendie du marché « Assiyéyé » et d’Agoè-Nyivé, le magistrat instructeur a également procédé à « tous les actes essentiels d’instruction notamment les interrogatoires au fond et les confrontations. L’information a permis de conforter la constitution des infractions », a souligné Essolissam Poyodi.

Le procureur n’a pas évoqué l’incendie de Kara : « l’enquête est pilotée par les magistrats concernés. Je ne peux pas parler à leur place », a-t-il fait remarquer.

Rappelons que le gouvernement avait qualifié « d’actes criminels » ces incendies et a ouvert une enquête. Parmi les inculpés figurent certains responsables de l’opposition dont Jean Pierre Fabre le président de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) et Agbéyomé Kodjo, le président de l’Organisation pour Bâtir dans l’Union un Togo Solidaire (OBUTS). Mais ces derniers ne sont pas placés sous mandat de dépôt. L’opposition, notamment le Collectif « Sauvons le Togo » et la Coalition « Arc-en-ciel » demandent la libération de tous les militants de l’opposition et exigent une « enquête internationale ».

Un journaliste, Zeus Aziadouvo est également inculpé pour avoir publié un article portant sur l’un des inculpés. Plusieurs organisations de presse sont montées au créneau pour dénoncer cette inculpation. FIN

– Suzanne Nukafu (section femmes du parti d’opposition ANC) et Napo Tchin, professeur à l’Université de Kara seraient les deux personnes libérées

En Photo : Essolissam Poyodi face aux journalistes ce vendredi 29 mars 2013

Junior AUREL

savoirnews

2 Commentaires

  1. A L´ATTENTION DU CST
    vous laissez trop la main libre á cette justice aux ordres qui ne peut jamais livrer les vrais auteurs des incendies ,puisque les donneurs des ordres sont eux meme les auteurs de ces incendies
    declanchez des manifestations avec sit-in illimitées pour reclamer une enquete internationale pour faire la lumiere sur incendies
    Loum a parlé et le plan A est tombé,mais il ont des plans b,c,d….
    le procureur a donné deja le ton parlant d´elements nouvelles.
    á bon attendeur salut

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here