marche-lome-incendie
 
Le principal bâtiment du grand marché de Lomé a pris feu tôt ce samedi, faisant d’importants dégâts matériels, a constaté une équipe de reportage de l’Agence Savoir News.
 
Cet incendie intervient, après celui qui a ravagé jeudi dernier, le marché de Kara, ville située à environ 420 km au nord de Lomé. Les flammes ont tout ravagé. Les sapeurs-pompiers s’activaient encore sur les lieux aux environs de 8H30. Ils étaient aidés par certains jeunes du quartier.
 
La tension était très vive sur les lieux, beaucoup de commerçantes encore sous le choc. Certaines femmes n’arrivent pas à supporter : « J’ai tout perdu, j’ai tout perdu, laissez-moi », se lamentait une jeune dame en pleure qui se débattait au milieu d’une foule.
 
« Je n’ai plus rien, tout est parti dans les flammes. Dieu, vient à mon secours », s’écrie non loin, une vieille dame tenue par ses enfants.
 
Selon des témoignages recueillis sur les lieux, l’incendie s’est déclaré aux environs de 1H. Avertis, des pompiers n’ont pas pu maîtriser les flammes, faute de « moyens ».
 
« Les premiers sapeurs pompiers arrivés n’ont pu rien faire, parce qu’ils n’ont pas les moyens nécessaires. Les flammes étaient si fortes, qu’ils ne pouvaient rien faire », a expliqué à l’Agence Savoir News Ismaël.
 
Pour l’instant, les causes de ces incendies (Lomé et Kara) restent encore indéterminées.
 
Des gendarmes et policiers surveillaient les sorties de marchandises et autres objets du marché. Des badauds qui ont tenté de voler des marchandises, ont été appréhendés et conduits à la gendarmerie. Parmi le groupe, un travesti. Il avait porté une perruque et des boucles d’oreilles. FIN
 

Le Grand marché de Lomé en feu [12/01/2013]Vidéo :

Nous y reviendrons
 
Junior AUREL / Lambert ATISSO
 
savoirnews
 

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here