Après deux semaines passées au Service central de recherches et d’investigation criminelle de la gendarmerie nationale (SCRIC), DEKPO Kokou Romain dit le prophète Esaïe vient d’être déposé à la prison civile de Lomé. L’information a été confirmée par la Dynamique Mgr Kpodjro.

Le messager de Dieu a été convoqué au service de renseignement pour avoir affirmé selon le plan divin c’est le candidat de la Dynamique Mgr KPODJRO, Agbéyomé KODJO qui a gagné la dernière élection présidentielle et que ce dernier prendra les rênes du pouvoir avant la fin de cette année 2020. Une telle prophétie avait valu également à un journaliste qui a couvert la conférence de presse au cours de laquelle l’annonce a été faite d’être aussi convoqué au SCRIC.

Il avait été maintenu au SCRIC au-delà du délai règlementairement prévu pour la détention provisoire pour dit-on le Procureur de la république n’était pas disponible à l’écouter. Pour l’heure, on ignore le chef d’accusation retenu contre lui. Les observateurs de la scène politique togolaise se demandent pourquoi s’acharne-t-on autour du prophète Esaïe alors Mgr Kpodjro, parrain de la Dynamique éponyme qui soutient Agbéyomé a déclaré urbi et orbi que c’est son candidat qui a gagné et a même proféré des malédictions contre les responsables des institutions en charge de l’organisation de l’élection qui ont volé la victoire de son candidat, disait-il.

Ce n’est pas la première fois qu’un homme de Dieu est jeté à la prison de Lomé pour avoir fait des révélations sur la situation sociopolitique du Togo. En 2017, le ProphèteMashia’h de nationalité gabonaise a été jeté à la prison civile de Lomé après que la justice ait retenu contre lui 41 chefs d’accusation.

source : togoscoop.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici