Le candidat de ‘’la dynamique Mgr Kpodzro’’, Kodjo Agbéyomé était à nouveau face à la presse lundi 02 mars 2020 à Lomé. Occasion pour lui d’exposer à la face de l’opinion, les preuves qui appuient la fraude électorale dont-ils fait cas. La ‘’dynamique Kpodzro’’ rapporte avoir constaté, au cours de l’élection, « des votes multiples, des bourrage d’urnes, des voies de fait exercées sur les délégués des candidats de l’opposition et leur expulsion des bureaux de vote ».

Dans ce sens, la coalition a présenté aux médias, des procès verbaux des bureaux de vote où selon elle, le nombre de votants a dépassé largement le nombre de personnes inscrites. Ajouté à ces preuves, l’équipe du candidat Agbéyomé Kodjo a indiqué qu’il y a eu le « détournement » des électeurs inscrits au profit du candidat Faure Gnassingbé.

D’un autre côté, la dynamique Mgr Kpodzro a révélé que la Commission électorale nationale indépendante (C ENI) aurait commandé auprès d’un imprimeur au Bénin, des bulletins de vote prévôtés en « faveur du Président sortant ».

Un fait que condamne fermement Dr Agbéyomé qui annonce entamer des poursuites contre l’imprimerie chargée de cette mission. Face à ses manquements soulevés par la coalition, elle continue d’exiger la publication des résultats bureau de vote par bureau de vote et lance un appel à la communauté internationale.

« Nous lançons un appel pressant à la Communauté Internationale, à la France, à l’Allemagne, à l’UE, aux Nations Unies et au Vatican afin qu’elles reconnaissent la victoire du candidat de la coalition de Mgr Phillipe Fanoko Kpodzro qui a largement gagné le scrutin du 22 février 2020 », souligne la déclaration liminaire de la « Dynamique Kpodzro ».

Anika A.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici