Que se passe-t-il réellement dans la matinée de ce lundi 3 juin 2019, à la prison civile de Tsevié (35 km au nord de Lomé) ? Difficile de répondre à cette question mais selon les premiers éléments d’informations à la disposition de l’Agence de presse AfreePress, ce n’est pas la sérénité au sein de cet établissement pénitentiaire.

« Des coups de feu ont été tirés dans la nuit de dimanche à lundi au sein de cette prison. Des renforts de forces de l’ordre venus de Lomé ont totalement encerclé la prison de Tsevié », ont indiqué à AfreePress des témoins visiblement apeurés.

Selon de sources policières, il s’agit de grenades lacrymogènes qui ont été tirées pour parvenir à maîtriser une situation délétère. Des détenus qui s’opposaient à une opération de fouille corporelle au sein de cette prison.

Il faut rappeler que la prison de Tsevié, située à 35 km de la ville de Lomé accueille une grande partie des détenus qualifiés de « prisonniers politiques » par l’opposition au Président Faure Gnassingbé.

Nous y reviendrons…
 
source : afreepress
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici