Le 11 juin dernier, la région des Savanes a été secouée par un fait divers. Un commerçant très connu a été braqué au grand marché de Dapaong (600 Km au Nord de Lomé). Il a été tué par ses agresseurs qui ont emporté des millions de sa caisse. Cette agression vient s’ajouter à la cinquantaine d’attaques de ce type qui ont eu lieu au cours de ces douze (12) derniers mois d’où l’urgence pour les forces de l’ordre d’agir pour éradiquer le phénomène de grand banditisme dans cette partie du pays.
 
arme


Que faire ? C’est pour trouver une réponse à cette question que les préfets de la région ainsi que les chefs traditionnels et des officiers de police et de gendarmerie se sont réuni en fin de semaine dernière à Dapaong. La rencontre a permis aux participants de réfléchir sur la question de la sécurité dans la région, et la hausse du grand banditisme. Les participants ont proposé la mise en place de stratégies plus efficaces dans l’optique de faire face aux groupes organisés qui sèment la terreur et la désolation dans les villes et hameaux de la région.
 
Une synergie d’actions entre forces de l’ordre et populations va voir le jour afin de permettre aux premiers d’être plus efficacement informés de la présence et des activités d’individus hors la loi afin de mieux les combattre.
 
A.Y.
 
source : afreepress
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici