Octave-Nicoué-Broohm


La semaine écoulée au campus de l’Université de Lomé a été marquée par des affrontements entre forces de l’ordre et étudiants sur fond de revendications du Mouvement pour l’épanouissement de l’étudiant togolais (MEET).
 
Dans une intervention dimanche sur une radio de la place, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, Octave Nicoué Broohm a donné une idée des réformes qui vont être faites bientôt au Togo pour redorer le blason des études universitaires.
 
A en croire le ministre, des bus ont déjà été acquis pour le transport des étudiants qui sera désormais confié à la société de transport SOTRAL, un nouvel amphi de plus de 2000 places sera inauguré dans les tous prochains jours et les rues de l’Université de Lomé seront électrifiées en lampadaires solaires.
 
Les grandes réformes en études concernent la construction dans les chefs-lieux des régions économiques de centres universitaires couverts par les grandes universités. Ces centres universitaires, selon M. Broohm seront des universités à filières courtes (parcours licence).
 
Les études de faisabilité sont en cours d’après lui avec le budget alloué audit ministère pour cette année 2016.
 
Autres réformes en vue, a-t-il annoncé, certains étudiants, « pour leurs bons résultats », seront exemptés de frais de scolarité, « de façon à permettre à tout jeune Togolais brillant qui a son BAC de faire des études universitaires malgré sa situation sociale », a-t-il appuyé.
 
Après avoir reconnu que le problème de connexion internet n’a pas pu être résolu malgré les efforts qui sont, le Togo s’est engagé dans un nouveau réseau pour apporter une solution à cette difficulté des étudiants togolais.
 
Telli K
 
source : afreepress
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici