Guillaume-Koko

Le président de la jeunesse solidaire du parti politique OBUTS de l’ex Premier ministre Agbeyomé Kodjo, M. Guillaume Koko Mensan vient de rendre son tablier. Dans une lettre adressée au président du parti, M. Guillaume Koko Mensan lui fait part de sa démission.

 

« Nos objectifs demeurent toujours les mêmes. Mais pour des raisons personnelles, j’ai jugés mieux de démissionner pour me remettre à la disposition du peuple togolais tout entier à qui j’ai fait un serment solennel », écrit l’ex président du parti au ballon.

 

Cette démission intervient au moment où OBUTS et son président sont sous les critiques de ces anciens camarades du CST. Cette démission intervient aussi au mauvais moment pour OBUTS car c’est seulement hier que la Coalition Arc-en-ciel a annoncé avoir entamé des consultations avec le parti d’Agbeyomé Kodjo pour son éventuelle adhésion à ce parti.

 

Guillaume Koko, président de l’ABEJ, association pour le bien-être juvénile a été un des acteurs du Mouvement citoyen pour l’alternance (MCA) crée à la veille de la présidentielle de 2010. Arrêté avec son compère Fulbert Attisso, ils ont été incarcérés à la prison civile de Kara avant de recouvrer finalement leur libération.

 

A leur libération Guillaume Koko a décidé de rallier les rangs de OBUTS où il fut propulsé à la tête de la jeunesse du parti pendant que Fulbert Attisso gardait son indépendance d’action. Avec cette démission va-t-il retrouver son ami Attisso dans l’Appel des patriotes ou rejoindra le monde associatif ? That’s the question.

 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici