|

Un coiffeur armé de machette, blesse trois personnes et tue une femme de 40 ans à Dogokopé dans le Vo

image_pdfimage_print

décapitation
Quatre (4) personnes ont été grièvement blessées à la machette et une d’entre elle, une dame de 40 ans, a succombé à ses blessures dans le village de Dogokopé, une localité située à une dizaine de kilomètres de la ville de Vogan (50 km au nord-est de Lomé).Ce massacre, selon les informations données ce lundi par la radio Victoire FM, est l’œuvre d’un jeune homme, coiffeur de son état, qui attaque ses victimes quand elles sont sur leur lieu de couche.
 
Il a commis son premier forfait le 5 janvier sur un couple sorti de l’attaque avec plusieurs blessures, sans que l’homme et la femme attaqués ne sachent exactement par qui ils ont été attaqués.
 
Le samedi dernier, l’assassin a récidivé en agressant une femme de 40 ans et son fils de 22 ans sur leur lieu de couche. Malheureusement, la femme, gisant dans le sang, a perdu la vie. Son fils s’en est sorti avec plusieurs blessures et une oreille tranchée.
 
L’intervention de la gendarmerie a permis de mettre la main sur un homme bien connu dans ledit village, un coiffeur nommé Wuiti Kossi Samuel. Arrêté à l’issue d’un affrontement entre lui, armé de sa machette et les gendarmes, il a été envoyé à l’hôpital psychiatrique de Zébévi à Aného (45 km à l’est de Lomé).
 
Modeste K.
 
photo illustration
 
source : afreepress
 

Tags: ,

Laissez un commentaire

Weboy

*