|

TOGO: Une manifestation d'organisations des droits de l'homme dispersée

image_pdfimage_print

Lomé,Togo- Des éléments de la gendarmerie togolaise ont dispersé samedi matin à Lomé à coups de matraques et de grenades lacrymogènes une marche de protestation qui se voulait pacifique organisée par des défenseurs des droits de l’homme contre des détentions arbitraires au Togo, a constaté la PANA.

Plusieurs motos de manifestants ont été saisies et convoyées au camp de la gendarmerie.

Les responsables des organisations de défense des droits de l’homme qui ont improvisé une conférence de presse au siège de la Ligue togolaise des droits de l’homme(LTDH) à Lomé ont déploré le comportement des éléments de la gendarmerie, en se disant inquiets pour la situation des droits de l’homme au Togo.

‘L’avenir des droits de l’homme est sombre au Togo’, a indiqué le coordinateur du Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT, Me Zeus Ajavon.

La marche organisée par cinq des principales organisations de défense des droits de l’homme dénonce les détentions arbitraires au Togo, notamment celles de Essohamlom Sama, directeur du Réseau pour le développement de la masse sans ressource (ReDéMaRe, une institution de placement d’argent), arrêté sans procès et sans chef d’accusation depuis juillet, de Kpatcha Gnassingbé dont le procès pour atteinte à la sûreté de l’Etat traîne depuis avril 2008 et d’autres militaires arrêtés depuis 2005.

Source: Pana

Laissez un commentaire

Free WordPress Themes

*