|

TOGO: Le RPT et l'UFC optent pour un "régime présidentiel tempéré"

image_pdfimage_print

Le comité de suivi de l’Accord RPT-UFC a opté pour le « régime présidentiel tempéré », lors de sa séance de jeudi à Lomé, a appris vendredi l’Agence Savoir News auprès dudit Comité.

Les discussions ont porté notamment sur le régime politique et la mise en place du Sénat (la deuxième chambre du Parlement).

Concernant le régime politique, le Comité de suivi a opté pour le  « régime présidentiel tempéré », selon un communiqué du Comité de suivi dont l’Agence Savoir News a obtenu copie.

Dans ce type de régime, le Président de la République nomme librement le Premier Ministre et met fin à ses fonctions. Le Parlement conserve la plénitude de ses prérogatives de vote de la loi et de contrôle de 1’action du gouvernement, explique le communiqué.
Pour le Sénat, le Comité de suivi de l’accord RPT-UFC recommande sa mise en place dès le lendemain des élections locales, théoriquement prévues en 2011.

Par ailleurs, le Comité recommande au gouvernement de veiller à ce que les discussions en vue de l’adoption du statut de l’opposition soient finalisées. Il recommande en outre au gouvernement « d’améliorer l’ensemble de la législation en matière de financement public des partis politiques ».

Le Comite de suivi s’est également « félicité » des récentes nominations intervenues dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord de gouvernement entre le RPT et 1’UPC, et « encourage le gouvernement à poursuivre le processus ».

L’accord RPT-UFC a été signé en mai dernier, avec à la clé l’entrée pour la première fois, des personnalités de l’UFC au gouvernement.

Ainsi, l’UFC siège au gouvernement avec 7 portefeuilles dont celui de la diplomatie occupé par Elliot Ohin.

Edem Etonam EKUE / Lambert ATISSO

Source : savoirnews

Laissez un commentaire

Premium WordPress Themes

*