|

Togo : Le NET de Gerry Taama s’enracine dans le Yoto

image_pdfimage_print

Le Nouvel Engagement Togolais (NET, parti d’opposition) a installé samedi à Kini-Kondji et Amoussimé, deux cantons de la préfecture de Yoto (90 km au nord de Lomé) ses bureaux cantonaux, a constaté l’Agence Afreepress sur place.
Après l’installation le 14 juin dernier du bureau fédéral de Yoto, le parti de l’ex-officier des forces armées togolaises et homme d’affaires de son état, Gerry Taama, a procédé à l’installation de ces deux bureaux cantonaux dans le but, confie-t-il, de se mettre en ordre de bataille en vue des élections législatives et cantonales à venir.

Pour le président national du NET qui a suspendu le 18 août dernier, la participation de son parti aux activités de la coalition « Arc-en-ciel », ces installations de bureaux se fait dans le début de la stratégie mise en place par le du NET en vue de « gagner des sièges à l’Assemblée lors des échéances électorales prochaines ».

« Le Net a une stratégie de contact et de démocratie participative. Pour que notre message puisse atteindre les populations, il faut qu’on ait des relais. Nous voulons tout le contenu du message du parti puisse aller aux cellules à la base sur toute l’étendue du territoire », a expliqué M. Taama qui dit espéré que le NET pourra engranger des sièges de députés dans la future Assemblée nationale.

« L’engouement de la population est au rendez-vous, donc il est évident que par rapport au travail abattu par nos équipes sur le terrain, nous sommes sûrs de notre destination et nous présenterons des candidats pour les élections législatives prochaines », a indiqué Gerry Taama.

Impressionné par la grande foule qui est sortie pour l’accueillir la délégation du NET dans la préfecture de Yoto, le président cantonal d’Amoussimé, Etovéna Kokou a laissé entendre qu’il est confiant que son parti va tirer son épingle du jeu lors des élections législatives, élections qui tinnent beaucoup à cœur au jeune parti.
Rappelons que le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR, opposition) avait raflé les trois sièges réservés à cette préfecture lors des législatives de 2007.

Aux populations des deux cantons visités par la délégation du NET, Gerry Taama à fait connaître les principaux objectifs du parti qui sont, d’après lui, « la lutte contre la pauvreté, la consolidation de la démocratie et la réforme du système éducatif à travers le patriotisme, la justice et l’humanisme ».
Les bureaux cantonaux du NET de Kini-Kondji et d’Amoussimé, comprennent respectivement 29 et 40 membres.

afreepress.info

Tags: , ,

Laissez un commentaire

Free WordPress Theme

*