|

TOGO: Le FRAC appelle les populations à prendre part à la marche des étudiants

image_pdfimage_print

Communiqué

Dans son communiqué en date du 26 mai 2011, l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), Sursaut –Togo, le Pacte Socialiste pour le Renouveau (PSR), l’Alliance des Démocrates pour le Développement Intégral (ADDI), constitués en Front Républicain pour l’Alternance et le Changement (FRAC) et le Parti des Travailleurs, constamment préoccupés du bien-être et de l’épanouissement de la jeunesse, ont appelé les populations togolaises mobilisées, à appuyer la lutte que mènent les étudiants togolais depuis des décennies pour un meilleur devenir de l’enseignement universitaire au Togo.

Le FRAC réitère son entière solidarité avec les étudiants en lutte pour l’amélioration de leurs conditions de vie et d’études et demande aux populations de répondre massivement à l’appel de l’Union Libre des Elèves et Etudiants du Togo et de la Diaspora (ULEETOD) et du Mouvement pour l’Epanouissement de l’Etudiant Togolais (MEET) à prendre part, le vendredi 1er juillet 2011, à la marche de protestation des étudiants, pour exiger :

  • la réintégration immédiate et sans condition de l’étudiant Sébou Adou, Président du MEET, exclu des universités du Togo pour une période de six ans ;
  • des solutions appropriées aux préoccupations légitimes des étudiants.

Le FRAC dénonce et condamne une fois encore les violences exercées sur les étudiants. Il demande au gouvernement de mettre immédiatement fin à cette répression aveugle, de libérer toutes les personnes arrêtées et de prendre en compte les revendications légitimes des étudiants.

Fait à Lomé, le 29 juin 2011

Pour le FRAC,

Le Président National de l’ANC

Signé

Jean-Pierre Fabre

Laissez un commentaire

Premium WordPress Themes

*