|

TOGO : L’ANSAT justifie le prix actuel du maïs sur le marché

image_pdfimage_print

L’Agence Nationale de Sécurité Alimentaire du Togo (ANSAT) dément les rumeurs qui font état d’une augmentation exagérée de certains produits céréaliers, et parle de la mobilisation des stocks de sécurité, les exportations et les saisies opérées à ce jour. C’était au cours d’une conférence de presse qu’elle a organisé le samedi 11 février 2012, à Lomé.

Cette rencontre initiée par l’ANSAT est consécutive aux rumeurs faisant état de l’augmentation du prix du maïs sur le marché. Selon le colonel OURO-AGADAZI, le prix actuel qui varie entre 450 et 550 est un prix de vérité ; un prix à soutenir dans la mesure où il prend en compte les charges d’exploitation au niveau de la production ainsi que le coût du transport vers les zones urbaines des producteurs.

Au sujet des exportations des produits céréaliers, le directeur général de l’ANSAT, a d’abord ordonné la restitution intégrale des produits saisis et a demandé aux commerçants de respecter les principes contenus dans le « manuel d’information pour l’exploitation des produits vivriers au Togo » qui avait été conçu et validé par tous les acteurs du secteur agricole le 23 novembre 2010 à Lomé et qui stipule que le commerçant doit disposer de quatre documents à savoir : un certificat d’origine, un certificat phytosanitaire, un certificat d’exportation, et des pièces douanières.

Les prêts scolaires, ont également fait objet de discussion. Selon le colonel OURO-AGADAZI, si aujourd’hui le Togo dispose d’un excédent, c’est grâce notamment à ces crédits octroyés par l’Etat.

Les commerçantes et les producteurs venus de la région des Plateaux, Maritime, Centrale, de la Kara et des Savanes félicitent et adhèrent aux stratégies de l’ANSAT.

radiolome.tg

Tags: , , ,

Laissez un commentaire

WordPress

*