|

TOGO : FIN DES AUDIENCES DE LA CVJR A KARA

image_pdfimage_print

La CVJR a clôt ses audiences dans la région de la Kara le lundi 03 octobre 2011 avec la séance sur requête. Cette séance a été présidée par la vice-présidente Mme Kissem WALLA en raison de l’absence de Mgr président appelé par d’autres urgences.

Voici le point de presse qui a sanctionné la fin des travaux :

POINT DE PRESSE DU LUNDI, 3 OCTOBRE 2011

Ce lundi 3 octobre 2011, la Commission Vérité, Justice et Réconciliation (CVJR) a bouclé ses audiences dans la région de la Kara. La séance de ce jour a été spécialement consacrée aux audiences sur requête et à des événements non catégorisés.

Trois victimes et témoins ont été auditionnés pour des sujets ayant trait à des cas de violences physiques, d’arrestations et de détentions arbitraires, d’enlèvements, de diverses exactions commises par des responsables administratifs, traditionnels et des forces de l’ordre et de sécurité.
A ces victimes et témoins, la Commission a présenté sa compassion.

La CVJR a examiné en audiences publiques, privées et à huis clos un total de 86 dossiers relatifs aux violences politiques des ablodé sodja entre 1958 et 1963, à l’expropriation des terres dans la région de la Kara, au lourd tribu payé pendant plus de 40 ans par le canton de Kouméa pour l’acte posé par le gendarme de 2ième classe Bokobosso natif de ce canton qui a attenté à la vie du feu président Gnassingbé Eyadema. Elle a également examiné le dossier complexe de la succession à l’imamat de Bafilo, les incidents politiques de Bassar et Guérin Kouka, l’attaque du convoi du leader de l’Union des Forces de Changement (UFC) à Soudou, les déplacements des populations de Bodjé et Medjé, ainsi que des dossiers sur des cas graves de violations des droits humains, tels que les cas de viols.

La Commission rappelle que tous les témoignages recueillis dans les 20 000 dépositions seront pris en compte y compris ceux des 3 787 dépositions de la région de la Kara pour des recommandations à l’autorité.

La CVJR exprime ses remerciements :
• aux populations de la Kara ;
• aux autorités de la place ;
• à tous les médias ;
• et à tous ceux et à toutes celles qui nous ont accueillis et assistés à l’étape de la région de la Kara.

Les membres de la CVJR sont attendus à Sokodé où les audiences démarreront le jeudi 6 octobre 2011. En effet, dans la région centrale, les audiences seront consacrées aux déplacements des populations, aux incidents politiques de Sotouboua, d’Agbandi, au décès de M. Boukari Djobo et aux autres violations des droits humains et violences à caractère politique survenues dans notre pays.

Une fois encore, la Commission tient à rappeler que c’est à l’aune des différentes informations fournies par les différents intervenants au cours des audiences (publiques, in caméra et privées) ainsi que des rapports de ses investigations, qu’elle fera ses recommandations finales à l’attention du peuple togolais dans le sens de l’apaisement.

Kara, le 3 octobre 2011

Le 2ième Rapporteur de la CVJR

Boona Djato KETEHOULI

Tags: ,

Laissez un commentaire

WordPress Themes

*