|

Togo : des restrictions annoncées sur le captage et l'embouteillage de l'eau de consommation humaine

image_pdfimage_print

ministre_eauDes restrictions fermes sont annoncées sur l’exploitation de l’eau destinée à la consommation humaine à partir des réseaux privés au Togo, après l’annonce quelques mois auparavant que l’eau est une « ressource économique et sociale », a appris dimanche l’agence Xinhua d’un communiqué officiel.

« Le captage et la distribution d’eau destinée à la consommation humaine à partir de réseaux privés, ainsi que son embouteillage et sa mise en sachet sont soumis respectivement à l’autorisation préalable » délivrée par le Ministère chargé de l’Eau sur avis du Ministre chargé de la Santé, a dit un communiqué conjoint des deux ministères indiqués.

Les activités des producteurs de l’eau embouteillée ou ensachée sont dorénavant « subordonnées à l’obtention d’un agrément délivré par le ministre de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hydraulique villageoise », a ajouté le communiqué.

Le gouvernement précise qu’en conséquence, « tous les distributeurs d’eau ensachée et ou embouteillée sont tenus de se conformer à la loi ». Il s’agit pour les autorités togolaises de réglementer le secteur. Ceci, pendant que le commerce d’eau de consommation humaine est devenu un secteur porteur marqué de la présence de plusieurs petites et moyennes entreprises personnelles de captage et de distribution à grande échelle de l’eau potable. La plupart de ces entreprises exploitent des forages sans autorisation dans ce sens et mettent sur le marché des eaux ensachées ou embouteillées qui ne sont pas soumises au contrôle sanitaire officiel. Certaines ensachent tout simplement l’eau courante distribuée par la société nationale de distribution d’eau, la Togolaise des eaux (TDE), qu’elles mettent sur le marché.

Juin dernier, en Conseil des ministres, le gouvernement avait adopté des textes d’application d’une loi datant de 2010 portant code de l’eau qui est l’instrument « juridique approprié pour préserver les intérêts économiques et sociaux des populations ». La loi en question vise notamment la « mise en valeur de l’eau comme une ressource économique et sociale » et indique son utilisation « rationnelle et durable pour les générations présentes et futures », avait expliqué le gouvernement.

Xinha

Tags: , ,

Laissez un commentaire

WordPress Themes

*