|

Subvention de 32,8 millions de F.CFA de l’AFD au Réseau coopératif d’épargne et de crédit (FUCEC TOGO)

image_pdfimage_print

L’Agence Française de Développement (AFD) a octroyé vendredi, une subvention de 32,8 millions de F.CFA à la Faitière des Unités Coopératives d’Epargne et de Crédit (FUCEF-Togo) en vue de renforcer ses capacités, a appris l’Agence Savoir News auprès de l’AFD à Lomé.

Les documents ont été signés par l’Ambassadeur de France au Togo Nicolas Warnery, le Directeur du département Afrique Sub-saharienne de l’AFD à Paris Yves Boudot, le Président du Conseil d’Administration de la FUCEC-Togo Essossimanadada Dadanéma et le Directeur Général du réseau coopératif d’épargne et de crédit FUCEC-Togo Kokoumeh Fédy.

Ce financement permettra d’appuyer l’Institution financière dans trois domaines : la lutte anti-blanchiment à travers la réalisation d’un diagnostic, la mise à niveau des procédures de lutte anti-blanchiment et contre le financement du terrorisme et enfin, la protection des clients à travers un diagnostic de la performance sociale du réseau FUCEC-TOGO, en particulier sur les aspects de protection des clients et la réflexion avec la FUCEC-Togo sur le sujet du processus de recapitalisation de la faîtière, conformément à la loi portant règlementation des systèmes financiers décentralisés (SFD).

Cette la première intervention de l’AFD en faveur de la FUCEC-Togo. Elle permet de préparer l’instruction et la mise en œuvre d’un prochain concours financier au bénéfice de cette même institution.

Selon l’ambassadeur de France au Togo, cette subvention permettra à FUCEC-Togo de développer les différents produits financiers qu’elle peut offrir et d’éviter toute dérive en matière de blanchiment d’argent et de financement d’activités illégales.

« La micro-finance permet normalement à des gens qui n’ont pas accès aux crédits dans des banques de pouvoir emprunter de très petites sommes en vue de démarrer des projets individuels qui permettent aux familles de s’en sortir et à l’économie de décoller », a expliqué Nicolas Warnery (En Photo).

La subvention octroyée à FUCEC-Togo s’inscrit dans le cadre de la poursuite du soutien de la France au secteur de la microfinance au Togo.

La France soutient depuis de nombreuses années, le développement du secteur togolais de la microfinance :

L’AFD est intervenue durant une dizaine d’années dans le secteur de la microfinance à travers la première (1994-1998) et la deuxième phase (1998-2004) du projet d’appui aux Mutuelles d’Epargne Crédit, d’un montant global de 4,3 millions d’euros.

Entre 2004 et 2010, la France a agi très indirectement dans ce secteur à travers des subventions ponctuelles du Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France, qui ont soutenu des actions de coopération décentralisée.

Rappelons que la FUCEC-Togo a été créée en 1983 par les Coopec regroupées en unions régionales.

Elle est l’un des plus grands réseaux d’unités coopératives d’épargne et de crédit au Togo, avec près d’une soixantaine de Coopec de base desservant plus de 500.000 membres avec un actif consolidé de plus de 50 milliards de francs CFA. FIN

Edem Etonam EKUE

source : | savoirnews.net

Tags: , , ,

Laissez un commentaire

WordPress

*