|

SENEGAL: Abdoulaye Wade répond à la France : « J’attends que Sarkozy parle pour répondre ; je ne répondrai ni à Alain Juppé ni aux religieux»

image_pdfimage_print

Alain Juppé n’est qu’un ministre ; je ne réponds pas en public. Si Sarkozy parlais, je pourrais le répondre ». Ses propos sont du chef de l’Etat Sénégalais, Abdoulaye Wade ; il l’a déclaré ce vendredi, en marge d’une inauguration d’un centre technique .

Le chef de l’Etat Sénégalais est largement revenu sur la situation tendue du pays. « On n’a pas besoin de permission pour tenir une réunion, de même qu’une marche. Le Sénégal est un pays libre. On a l’impression qu’il y’a trop désordre » loin de là renseigne Abdoulaye Wade.

Wade d’ajouter : « On va en campagne électorale ; tous les coups sont permis. Si on est sûr de gagner, on n’a pas besoin d’insulter. Je suis chargé de veiller à l’ordre public et à la sécurité des gens. Nous sommes des libéraux » dira t-il.

Pour le chef de l’Etat Sénégalais, il est trop tolérant et il pardonne beaucoup. Aux yeux d’AbdoulayeWade, cela ne veut pas dire que tout le monde fait ce qu’il veut.

Interpellé sur la sortie du ministre français des affaires étrangères, Alain Juppé, Me Wade a fait savoir qu’il ne répond pas à un ministre en public : « Si Sarkozy parle, je le répondrai .Je ne répondrai ni aux religieux ni à Alain Juppé » dira t-il.
E tout cas, promet-il, l’ordre régnera durant la campagne

S’agissant de l’opposition Sénégalaise, il estime que, celle-ci, pense tout son temps, à se livrer au dilatoire. « Ils sont partis, dans une télévision pour appeler à des émeutes. Dans n’importe quel pays au monde, cette télévision serait fermée. Mais, le Sénégal est un pays particulier. Les opposants sont des lâches ; ils sont couchés chez eux avec leurs enfants, en envoyant ceux des autres devant les forces de l’ordre » s’indigne Me Wade.

Toutefois, il regrette de ceux qui ont rendu l’âme tout en s’indignant du comportement des politiciens qui, d’après lui, utilisent les fils d’autrui. « Ces politiciens ne se mettent jamais devant. Pourquoi ne marchent-ils pas devant le palais en se mettant en tête ? S’interroge le chef de l’Etat Sénégalais.
« Ils préfèrent les fils des autres : c’est de la lâcheté » a laissé entendre Wade.

© koaci.com

Tags: , , ,

Laissez un commentaire

Free WordPress Theme

*