|

Salut au " Collectif sauvons le Togo"

image_pdfimage_print

« La théorie devient, elle aussi, une force matérielle dès qu’elle pénètre les masses » Karl Marx

Le 03 avril 2010, soit aussi tôt que le lendemain de la naissance de notre « Front Républicain pour l’Alternance et le Changement », j’ai écrit un article intitulé ‘’Togo : Et maintenant, de la nécessité de renforcer le FRAC’’, publié dans le numéro 220 du 15 du même mois, page 6 du journal togolais Le Changement. Dans ledit article, j’ai dit, entre autres choses : «…il s’avère infiniment heureux que le FRAC (Front Républicain pour l’Alternance et le Changement) ait vu le jour. Cependant, l’Histoire universelle nous enseigne que, dans leur combat séculaire pour accéder à la Liberté, à la Démocratie, à l’Etat de Droit, aux Droits inaliénables de la personne humaine, au Progrès politique, économique, social et culturel, les nations en arrivent toujours à un moment crucial, fatidique. Á un moment où « les gouvernants ne peuvent plus gouverner comme avant, où les gouvernés ne veulent plus être gouvernés comme avant » (Lev Davidovitch Bronstein alias Léon Trotsky).

Et, au cours de cette période d’extraordinaire effervescence politico-sociale, le peuple concerné et sa jeunesse se retrouvent respectivement « le foyer et la flamme de la révolution » (Vladimir Ilitch Oulianov alias Lénine). Alors, en règle générale, la nation dont le « cœur soupire vers la liberté » réalise une véritable « union sacrée », sans distinction de clochers égocentriques.

Voilà pourquoi, il m’apparaît impérieux maintenant de renforcer le FRAC. Qu’est-ce à dire ? Il s’agit d’une suggestion chère au GRAD (Groupe de Réflexion et d’Action pour le Dialogue, la Démocratie et le Développement) et dont j’ai fait, pour ma part, une intime conviction. Il s’agit d’élargir, d’étoffer, de renforcer davantage le FRAC considéré comme une échine dorsale, un pilier central autour duquel doivent venir s’agréger toutes les autres forces vives progressistes de la Nation Togolaise. Toutes les autres forces vives progressistes d’ordre politique, civil, syndical, culturel, philosophique, religieux, universitaire, etc. Pour former une réelle Vague irrésistible appelée à emporter, à jamais, les forces décadentes, déshumanisantes, exécrées et vomies par le Peuple togolais. »

Aujourd’hui, porté sur les fonts baptismaux ce 04 avril 2012, le « Collectif SAUVONS LE TOGO ! » (CST) me semble éminemment répondre, en notable partie, à cet Appel…C’est pourquoi je me sens très gratifié. C’est pourquoi je suis très très fier. Oui ! « La théorie devient, elle aussi, une force matérielle dès qu’elle pénètre les masses ». Aussi le Peuple togolais se doit-il de saluer chaleureusement le CST. Mais les premiers dirigeants de ce Collectif ont l’impérieuse obligation de tout mettre en œuvre afin, dans les meilleurs délais possibles, d’intégrer dans le CST les syndicats avant-gardistes, les congrégations religieuses – y compris celles des tenants des religions négro-africaines traditionnelles, les organisations estudiantines acquises à la noble Cause de leur Patrie, les Francs-maçons, etc.

En somme, le CST se doit d’embrasser toutes les strates structurées du Peuple togolais. Pour la libération du Peuple togolais les crocs de l’oligarchie militaro-clanique rptiste qui n’a que trop fossoyé la Terre de nos Aïeux – dans tous les domaines et sur tous les plans…

Par-dessus tout, les dirigeants du CST se doivent de maintenir allumée une vigilance incandescente de tous les instants ! Car « chat échaudé doit se méfier de l’eau froide »…

SALUT Á TOI ! « Collectif SAUVONS LE TOGO ! »

Lomé, le 07 avril 2012
Godwin Tété

Tags: , , , ,

Laissez un commentaire

WordPress

*