|

Projet de code électoral / Loi organique : Troisième séance ce mercredi à la Primature, les discussions ont porté sur le projet du code électoral

image_pdfimage_print

Les discussions entamées lundi dernier à la Primature se sont poursuivies mercredi. Les débats ont porté notamment sur le projet de code électoral.

« Les membres présents aux discussions ont débattu du projet du code électoral, de sa modification par rapport à ce qui a été proposé par le gouvernement. Les observations ont été faites. Elles sont pour la plupart des observations de forme », a déclaré à des journalistes Pascal Bodjona, ministre de l’administration et porte-parole du gouvernement.

« Les observations qui concernent le fond ont été bien notées. Le gouvernement s’emploiera à les intégrer dans la proposition globale avant l’adoption du texte par l’Assemblée nationale », a-t-il souligné.

« Mais, nous continuons à nous inscrire dans la dynamique que les acteurs ayant eu connaissance de ce texte, apporteront leurs observations, afin que nous ayons un document qui nous aidera à améliorer davantage, le processus électoral, notamment la loi en matière d’élections législatives », a précisé le ministre.

Les discussions interviennent, suite au mécontentent des partis politiques de l’opposition au lendemain de l’adoption par le gouvernement d’un projet de code électoral et d’un avant-projet de loi organique portant de 81 à 91, le nombre de députés pour la prochaine législature.

Le Premier ministre avait jugé bon d’inviter des leaders de certains partis politiques autour d’une même table. Mais certains partis « poids lourds » de l’opposition ont boudé l’invitation de M.Houngbo.

Il s’agit notamment de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) de Jean Pierre Fabre, du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) de Me Dodji Apévon, de l’Organisation pour Bâtir dans l’Union un Togo Solidaire (OBUTS) de Agbéyomé Kodjo et du Parti du Renouveau et de la Rédemption (PRR) de Nicolas Lawson.

La Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA) de Léopold Gnininvi qui prenait part aux discussions s’est retirée mardi, peu avant la fin des débats. FIN

Edem Etonam EKUE

savoirnews.net

Tags: , , , ,

Laissez un commentaire

WordPress

*