|

Procès de tentative d’atteinte à la sûreté de l’Etat: La perpétuité requise contre huit inculpés dont Kpatcha Gnassingbé et le général Assani Tidjani

image_pdfimage_print

La réclusion criminelle à perpétuité a été requise ce vendredi par l’avocat général Komlan Missité à l’encontre de huit accusés dont Kpatcha Gnassingbé et le général à la retraite Assani Tidjani dans le procès de la tentative d’atteinte à la sûreté de l’Etat d’avril 2009, a constaté l’Agence Savoir News.Démarré le 1er septembre dernier, le procès est entré ce vendredi dans sa dernière phase.

Ce vendredi, huit accusés et trois témoins dont le chef d’Etat major général des forces armées togolaises Atcha Titikpina et le colonel Rock Gnassingbé ont défilé à la barre.

 

Au total 33 accusés – dont un en cavale – sont jugés par la cour suprême pour « tentative d’attentat contre la sûreté de l’Etat, groupement de malfaiteurs, rébellion, violences et complicité ».

L’avocat général a requis la réclusion criminelle à perpétuité contre huit accusés dont Kpatcha Gnassingbé et le général Assani Tidjani et Esso Gnassingbé. 12 mois de prison dont 2 mois de sursis ont été requis contre un autre accusé.

Aucune charge contre 14 autres. Ils rejoignent ainsi,  les 10 qui ont déjà bénéficié d’une liberté provisoire le 14 avril dernier.

Considéré comme le présumé cerveau de ce coup d’Etat déjoué, Kpatcha Gnassingbé avait été ministre de la défense. Il a également dirigé la Société d’administration de la zone franche (SAZOF).

source : savoirnews

Laissez un commentaire

Free WordPress Theme

*