|

Problématique de l’emploi des jeunes : Le plan stratégique national de l’emploi des jeunes soumis à l’étude ce mardi pour être validé

image_pdfimage_print

victoire-tomegahLes jeunes sont aujourd’hui confrontés à des défis mondiaux majeurs : taux de chômage élevés, conditions de travail précaires et marginalisation des processus décisionnels. Le ministère du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, dans sa stratégie, un plan stratégique national de l’emploi des jeunes, document ayant pris en compte notamment les possibilités d’insertion de ces jeunes au sein des secteurs d’activités.et le problème de l’employabilité de ces jeunes.

Ce Plan stratégique national de l’emploi qui a été élaboré grâce à l’appui de certains partenaires financiers et techniques dont la Banque Africaine de développement (BAD) et le Bureau International du Travail (BIT) a été soumis à un atelier ce mardi pour être étudié et validé. Des représentants de plusieurs ministères participent à cette rencontre dont l’ouverture a été présidée par Mme Victoire Tomégah-Dogbé, ministre du développement à la base en présence de son collègue de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche le Colonel Ouro-Koura Agadazi.

Le représentant résident de la BAD au Togo Serge Marie N’Guessan était également présent.

Ce plan stratégique national de l’emploi des jeunes fournit des informations sur les principaux indicateurs en matière d’emploi, sur les déterminants du chômage et du sous-emploi des jeunes au Togo.

Selon la ministre du développement à la base,  » à travers ce plan stratégique, il s’agit de prendre en charge dans toute sa dimension, la problématique de l’emploi des jeunes, afin d’agir de manière rigoureuse sur les principaux déterminants pour accroître d’ici 2017, et ce manière significative, l’impact des efforts du gouvernement sur la réduction du taux de chômage des jeunes ».

« Ce document permettra de donner un cadre global aux interventions des différents partenaires et acteurs, lesquelles interventions devront être basées sur une complémentarité des apports, qu’ils soient financiers, techniques ou autres permettant ainsi, une réponse cohérente et pérenne aux préoccupations des jeunes liées à leur insertion économique », a souligné Mme Tomégah-Dogbé (En Photo).

Le représentant résident de la BAD au Togo a pour sa part réaffirmé l’engagement de son Institution, car la BAD « n’a pas hésité à accompagner le Togo dans cette recherche de solutions aux problèmes de l’emploi des jeunes »

« A travers le Programme d’Assistance technique multisectoriel, la banque finance plusieurs projets qui devront à terme renforcer la capacité du pays et par ricochet, son aptitude à créer des emplois nouveaux. La BAD ambitionne aussi, de développer au Togo, l’entreprenariat social et créer un environnement favorable à l’émergence d’une nouvelle génération d’entrepreneurs jeunes, capables de développer le secteur privé local », a souligné Serge Marie N’Guessan.

Rappelons que les opérations de la BAD au Togo ont commencé en 1972. L’Institution financière a surtout accompagné le Togo dans quatre principaux domaines : les performances au niveau de la gouvernance économique, le renforcement des capacités de l’administration, le financement des infrastructures et l’appui budgétaire. FIN

Junior AUREL

savoirnews

Tags: , , ,

Laissez un commentaire

Premium WordPress Themes

*