|

Présidentielle/Tension au Sénégal : La CDPA soutient le M-23 et les organisations opposés à la candidature d’Abdoulaye Wade

image_pdfimage_print

La Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA, parti d’opposition) de Léopold Gnininvi a apporté samedi son soutien au Mouvement du 23 juin (M23), les partis politiques et les organisations opposés à la candidature « qui ne fait pas honneur à l’Afrique ».

Le Mouvement du 23 juin (M23), qui regroupe de représentants de l’opposition et de la société civile, exige le retrait de la candidature d’Abdoulaye Wade dont la validité a été confirmée le 29 janvier par le Conseil constitutionnel. Plusieurs manifestations ont été déjà organisées par le M23.

Dans une déclaration transmise à l’Agence Savoir News, la CDPA « un parti socialiste panafricain, s’associe à la vague de désapprobations qui secoue le Sénégal et au-delà, suite à la candidature de Me Wade ».

Le parti de M.Gnininvi « invite le 3ème Président de la République du Sénégal, à préserver la longue tradition démocratique dans ce pays et, à l’instar de ces prédécesseurs, à choisir de rentrer dans l’histoire comme celui qui a pris toutes les dispositions pour assurer la tenue d’élections présidentielles libres, justes et transparentes ».

Pour ce parti politique, « dix années de pouvoir pour une même personne constituent le maximum tolérable en démocratie ».

« Les chefs d’Etat qui s’accrochent au-delà, mettent en danger leur personne, leurs concitoyens et leur pays. L’histoire récente de la Tunisie, de l’Egypte et de la Lybie le démontre », poursuit la déclaration.

La CDPA « encourage » le M23, les partis politiques et les organisations opposés à la candidature de Me Wade à « rester fermes et déterminés dans ce combat qui sera exemplaire pour les peuples en lutte pour l’alternance au pouvoir ».

Rappelons que le M23 a organisé vendredi à Dakar, une « journée de prière » pour rendre hommage aux victimes des tensions à l’approche des élections présidentielles au Sénégal. Quatre personnes sont mortes en l’espace de cinq jours.

Edem Etonam EKUE

savoirnews.net

Tags: , ,

Laissez un commentaire

Weboy

*