|

Pour faire du foufou : Le "foufoumix", une invention qui vient libérer la ménagère togolaise de l’effort physique (MINI-REPORTAGE)

image_pdfimage_print

A la 10ème Foire internationale de Lomé, on peut se laisser surprendre par beaucoup de produits, d’articles, de machines etc…lorsqu’on se balade dans les pavillons.

Mais il y en a qui ne peut laisser indifférent : le « foufoumix », une machine à foufou made in Togo, inventé par « Logou Concept Togo « Groupe de recherche d’invention et d’innovation technologique »

Cette machine révolutionnaire, sert à faire du foufou – igname pilé – plat préféré de bon nombre de togolais, sans déployer d’efforts.

Le stand des machines « foufoumix » situé dans le pavillon Fazao, n’en finit pas d’attirer les curieux. Certains sont conquis, d’autres sont sceptiques face à la machine métallisée et son aspect très industriel.

Pour permettre au grand public de découvrir les merveilles du « foufoumix », les responsables de « Logou Concept Togo » ont installé un restaurant de foufou dans leur stand.

Le « foufoumix » peut faire du foufou pour 15 personnes en 8 minutes maximum.

Une journaliste de l’agence Savoir News très friande du foufou s’est laissée tenter. Le constat est probant : le foufou réalisé par « foufoumix » est le même que ce que nous mangeons habituellement chez nous et dans les restaurants et bars populaires.

« Le +foufoumix+ vise à libérer les femmes de l’effort physique pendant la préparation du foufou », a indiqué Logou Minsob, l’inventeur de la machine.

Dans les ménages, c’est souvent la femme qui pille l’igname pour obtenir le foufou. Parfois, les hommes s’essayent également à cet exercice très fastidieux. L’exercice est plus que fatigant, extrêmement physique et souvent réalisé dans une chaleur implacable. Et Logou Minsob a souvent vu sa mère à l’œuvre pour faire du foufou à son père.

C’est d’ailleurs ce qui l’a poussé à inventer cette machine. Logou Minsob a entamé ses recherches en 1995. Au début, la machine fabriquée était à l’image du pilon et du mortier. Mais il s’est rendu compte qu’il faut sortir de cette image traditionnelle.

D’où la création en 1996, du « foufoumix ». En 2000, le brevet est déposé et en 2008, la première machine est vendue. 2010, fut l’année de la première exposition à la Foire internationale de Lomé où cette machine a remporté un sacré succès.

« Il y a certaines personnes qui ont fait plusieurs kilomètres, juste pour voir notre foufoumix », avoue fièrement une des responsables du stand. Les 10 machines exposées en 2010 ont été vendues en l’espace d’une semaine. En 2011, 50 machines ont été exposées, mais elles ont été encore vendues avant la fin de la Foire.

Cette année, 70 machines « foufoumix » sont exposées : le « foufoumix » ménage qui coûte 295.000 F. CFA et le « foufoumix » professionnel vendu à 350.000 F.CFA, montants un peu élevés, selon certains visiteurs.

« Chaque année, nous faisons l’effort de diminuer un peu les prix. Aujourd’hui, beaucoup de restaurants utilisent le +foufoumix+ », a précisé Logou Minsob, ajoutant que le « foufoumix » ménage est la machine la plus vendue. FIN

Johana Caruso (stagiaire)

Tags: , , , ,

Laissez un commentaire

Free WordPress Theme

*