|

Nigéria : une église attaquée le matin de Noël

image_pdfimage_print

L’explosion, qui a eu lieu dans un quartier de la capitale Abuja, a fait au moins 15 morts. La bombe était posée au milieu de l’église, très fréquentée en ce dimanche de Noël.

L’attaque se voulait meurtrière. La bombe a été déposée au milieu de l’église catholique Sainte-Theresa, dans le quartier périphérique de Madalla, à une trentaine de kilomètres à l’ouest d’Abuja, alors que beaucoup de fidèles se trouvaient dans l’église.

Les services de secours ont fourni un premier bilan «d’au moins 15 morts», selon les secouristes. Ils ont annoncé que leurs moyens ne permettaient pas d’évacuer la totalité des morts et des blessés.

«Je suis en mesure de confirmer qu’une bombe a explosé dans une église de la banlieue de Madala», a déclaré le porte-parole de la NEMA, l’agence nationale nigériane de gestion des situations d’urgence. «Nous sommes sur place, nous évacuons les morts et les blessés mais nous n’avons malheureusement pas assez d’ambulances», a ajouté Yushau Shuaibu, joint par téléphone.

Le chaos régnait autour du batiment après l’explosion. Des jeunes en colère ont allumé des feux et menacé d’attaquer un commissariat de police des environs. Les policiers ont tiré en l’air pour les disperser et fermé l’accès d’une route majeure.
Aucune revendication n’a été diffusée

L’an dernier à pareille époque, le groupe islamiste Boko Haram, qui prône l’introduction de la charia dans un pays à la population également partagée entre musulmans et chrétiens, s’était attribué la responsabilité d’une série d’attentats à la bombe et d’attaques qui avaient fait au moins 80 morts à la veille de Noël.

Boko Haram – dont le nom signifie en langue haoussa que l’éducation occidentale est impure – serait responsable de la mort de plus de 250 personnes depuis juillet 2010, selon des organisations de défense des droits de l’homme.

En mars 2010, plus d’une centaines de villageois chrétiens avaient été massacrés par des éleveurs musulmans dans différentes attaques. Depuis la reprise des conflits interreligieux en 2001, la violence a fait plusieurs milliers de morts. Le Nigeria, qui porte le Golfe de Guinée, est le pays le plus peuplé d’Afrique avec 150 millions d’habitants
source : AFP via lefigaro.fr

Tags: , ,

Laissez un commentaire

Free WordPress Theme

*